Actualités
09:42 2 mars 2021 | mise à jour le: 2 mars 2021 à 09:42 temps de lecture: 2 minutes

De retour à la table à dessin pour l’entreprise Garoy

De retour à la table à dessin pour l’entreprise Garoy
Le projet du nouvel édifice. Photo gracieuseté – Ville de Québec

Projet. L’entreprise de construction Garoy, qui est implantée à Beauport depuis le milieu des années 1980, devra revoir ses plans pour un nouvel édifice situé au 4026 boulevard Sainte-Anne en raison de nombreuses critiques de la part des citoyens du secteur sur la hauteur du projet.

L’édifice actuel de Garoy sur le boulevard Sainte-Anne à Beauport. Photo Métro Média – Jean Carrier

Le conseil d’arrondissement de Beauport a rejeté à l’unanimité la demande de dérogation mineur de l’entreprise afin d’accepter un édifice d’une hauteur de 14,5m au lieu du 13m habituel pour le secteur. La demande avait pourtant été jugée favorable par le conseiller en urbanisme de la Ville de Québec, Emmanuel Bel, qui a recommandé d’en faire autant au comité consultatif d’urbanisme.

Les élus du conseil d’arrondissement ont préféré se ranger du côté de la population, qui a manifestée son désaccord avec le projet dans sa mouture actuelle. La principale raison évoquée par la majorité des gens est que l’édifice bloquerait une percée visuelle sur le paysage (fleuve) du territoire. Une décision qui force des modifications évidentes au projet.

«Nous sommes habitués de faire des affaires avec plusieurs municipalités et plusieurs villes. Nous sommes déçus de la décision, mais nous ne sommes pas surpris. Il faut maintenant se plier à celle-ci et faire les ajustements», précise le directeur général de l’entreprise, Louis Côté.

Le vent dans les voiles

Le projet de construire un nouvel édifice administratif sur les terrains de l’entreprise témoigne de la santé de la compagnie selon son directeur général.

«Les choses vont bien et la crise sanitaire n’a pas trop eu de répercussions dans notre cas. On s’attend quand même à un léger ralentissement dans la prochaine année. Nous voulons simplement bâtir un beau bâtiment à l’image de l’entreprise. Quelque chose qui nous ressemble sur le boulevard Sainte-Anne. Un édifice avec beaucoup d’amour pour un secteur qui en a besoin», termine le dirigeant.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *