Actualités
12:38 12 février 2021 | mise à jour le: 12 février 2021 à 12:40 Temps de lecture: 2 minutes

Des changements dans le transport collectif beauportois

Des changements dans le transport collectif beauportois
Les modifications proviennent d’un échange avec la clientèle à l’hiver 2020. Photo Métro Média - Archives

TRANSPORT. Le réseau de transport de la Capitale (RTC) vient d’annoncer le déploiement des nouveaux services sur le territoire beauportois pour le 21 août. La crise sanitaire a reporté la mise en place des nouveaux services qui auraient dû arriver à Beauport dès l’automne 2020.

«Après avoir échangé avec la clientèle à l’hiver 2020, nous sommes heureux de pouvoir déployer les nouveaux services dans Beauport dès la fin de l’été 2021. Cette démarche a permis de comprendre les besoins des clients actuels et potentiels, et la révision du réseau permettra de rendre leurs déplacements plus directs, plus rapides et plus flexibles. Le RTC a également annoncé le déploiement de Flexibus, un nouveau service de transport à la demande, qui pourra bénéficier aux clients situés dans le quartier Montmorency dès 2021 et dans le secteur de Beauport nord en 2022», explique le président du RTC Rémy Normand.

Faits saillants des nouveaux parcours

Les changements représentent 30 000 heures de services supplémentaires dans le secteur de Beauport et de Maizerets selon le RTC. Certaines modifications ont déjà été complétées comme l’ouverture du Parc-O-Bus Sainte-Anne où la parcours 61 qui a été prolongé pour desservir le nouveau complexe hospitalier.

Les usagers peuvent s’attendre à plusieurs nouveautés. Le parcours 54 offrira 42 départs vers le Cégep Limoilou et remplacera l’ancien parcours 55. Il y aura également le nouveau parcours 56 qui desservira le parc industriel Armand-Paris en plus de quatre nouveaux parcours eXpress.

Il y a également un lien direct entre Charlesbourg et le quartier Courville avec le parcours 59 et un lien direct entre le quartier Montmorency et le quartier Courville avec le parcours 53. Pour tous les détails, il suffit de consulter le site web du RTC.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *