Actualités
14:40 12 mars 2020 | mise à jour le: 12 mars 2020 à 14:40

École secondaire privée François-Bourrin: un projet à deux volets fort attendu

École secondaire privée François-Bourrin: un projet à deux volets fort attendu
La nouvelle entrée principale de l'école. (Photo gracieuseté)

ÉDUCATION. La direction de l’école François-Bourrin vient de dévoiler son projet de modernisation qui était dans les boîtes depuis 2016. Le projet a véritablement pris son envol en 2019 jusqu’à l’annonce actuelle du début des travaux. La première phase consiste en la réfection d’une section de la façade principale et à la construction d’un pavillon multifonctionnel. La deuxième partie du projet concerne la réalisation d’une surface synthétique de 1500 mètres carrés.

«Nous souhaitons que la surface synthétique serve à l’ensemble de notre population étudiante tant pour les activités pédagogiques que pour les activités sportives. C’est une infrastructure qui répond à un besoin criant. Pour le pavillon, nous voulions être au goût du jour avec un endroit où les étudiants puissent échanger et être confortables», mentionne le directeur général Jean-David Meunier.

Le pavillon multifonctionnel. (Photo gracieuseté)

Un pavillon utile

Le projet a été conçu par Yan Laplante, architecte pour la firme CCM2 Architectes. «Nous voulons que l’entrée soit visible de l’extérieur, ce qui n’est pas le cas pour l’instant. Pour le pavillon, nous avons comme mandat de créer un endroit qui favorise les liens conviviaux et je crois que nous avons réussi avec des espaces fenestrés afin de laisser entrer un maximum de lumière en plus d’avoir des aires ouvertes de détente où les jeunes seront confortables.»

L’espace sera également utilisé par les enseignants pour réaliser des projets interdisciplinaires et pédagogiques.

La surface synthétique. (Photo gracieuseté)

Une saison extérieure rallongée

L’ajout de la surface synthétique permettra aux différentes équipes sportives de l’institution de continuer la saison extérieure pendant huit semaines. Le dirigeant estime que la surface répond également à un besoin important à Beauport. «Il n’y a pas beaucoup de terrains synthétiques dans le secteur et je crois que cet espace aidera à desservir toute la population. Comme je l’ai mentionné, le terrain ne servira pas uniquement à notre concentration soccer, mais à tous nos étudiants, dont notre concentration multisports et plein air.»

Les travaux ont été confiés à l’entreprise Construction Pierre Blouin inc. La date de livraison est prévue pour septembre 2020. L’ensemble du projet est estimé à 2M$ provenant entièrement de fonds privés.

La fameuse pelletée de terre. (Photo Métro Média – Jean Carrier)
La Fondation François-Bourrin a été mise à profit avec une contribution de 100 000$ au projet. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *