Actualités
16:16 6 octobre 2018

Un projet qui va de l’avant

ÉCONOMIE. Même si la Ville de Québec avait donné son accord pour aller de l’avant avec le projet immobilier sur les terrains du club de golf Le Montmorency, les opposants pouvaient encore faire avorter le projet avec la tenue d’un référendum sur la question. Cette option vient officiellement d’être rayée de la carte. 

La pancarte qui annonce le projet résidentiel sera bientôt remplacée par la construction réelle.

(Photo Métro Média – Jean Carrier)

L’opposition du projet devait récolter 211 signatures pour obtenir la tenue d’un référendum. Avec la date butoir pour récolter les signatures expirée, l’opposition n’a enregistré aucune signature, ce qui laisse maintenant carte blanche au club de golf pour y aller avec la deuxième phase du plan de relance. Une partie du terrain a été vendue à un promoteur pour le développement résidentiel du côté nord de l’avenue des Rapides.

Nova construction peut maintenant procéder à la construction des six bâtiments sur le terrain. Le terrain de golf devra procéder à la réduction des trous #1 et #8 qui perdent 35 verges de distance. La vente de cette partie de terrain à un promoteur servira à éponger la dette que le club de golf avait contractée avec les années. Cette deuxième phase du plan de relance devrait assurer la pérennité du club de golf pour les années à venir selon le président André Lefrançois.

Jean Carrier


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette