Actualités
15:17 15 novembre 2018

La fin pour l’usine Sico à Beauport

Les travailleurs de l’usine Sico à Beauport ont reçu une mauvaise nouvelle le 14 novembre en après-midi. Une annonce a été faite pour signifier la fermeture de l’usine. Une nouvelle dont les 75 employés de l’entreprise auraient pu se passer à l’approche de Noël.

L’entreprise Sico a été fondée à Québec en 1937.

Photo Métro Média – Thaïs Martel

«Comme c’est l’habitude dans ce genre de choses, il y avait beaucoup de consternation chez les employés. L’annonce a été faite simultanément avec le centre de distribution à Longueil. Au total c’est 150 emplois qui vont se perdre», déclare le président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Jacques Létourneau.

Il y avait eu un conflit de travail au printemps dernier, mais M. Létourneau n’y voit aucun lien avec l’annonce de la fermeture. «La convention collective a été signée et conclue, cela n’a rien à voir avec le choix fait par les propriétaires. Cela semble être une décision administrative pour centraliser la compagnie à partir de Toronto. Je crois fermement qu’il faut que M. Legault intervienne dans cette affaire alors qu’il s’est fait élire en prônant un nationalisme économique. C’est le genre d’emplois bien rémunérés qu’il faut sauver», conclut le président de la CSN.

Il n’y a toujours pas eu de communiqué ou de confirmation de la fermeture par le propriétaire de Sico, le géant américain PPG.

Le géant américain PPG a fait l’acquisition de Sico en 2012.

Photo Métro Média – Thaïs Martel

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *