Actualités
16:47 25 mai 2016 | mise à jour le: 25 mai 2016 à 16:47 temps de lecture: 2 minutes

Secteur Beauport: un futur littoral entièrement revitalisé

DÉVELOPPEMENT URBAIN. Le secteur est de la Ville de Québec bordant le fleuve Saint-Laurent sur une portion de 8km sera entièrement revitalisé dans les prochaines années. Une nouvelle vision du développement urbain pour la mise en valeur du littoral a été annoncée mercredi par la Commission de la capitale nationale en partenariat avec la Ville de Québec et le ministère des Transports.

Du domaine Maizerets au parc de la Chute-Montmorency, six secteurs bénéficieront de nouveaux aménagements pour permettre aux citoyens d’avoir des «points de rencontre» avec le fleuve Saint-Laurent, comme l’a décrit France Mercure, présidente et directrice générale de la Commission de la capitale nationale. La Ville de Québec investit 2M$ pour ce réaménagement, qu’elle inclut dans son Plan triennal d’immobilisation. Le réseau piétonnier et cyclable, la création de nouveaux belvédères, des points d’observation, des passerelles et de quais mettront en valeur les milieux naturels et faciliteront l’accès au fleuve pour tous.

Avec cette réhabilitation du littoral en quelque sorte une continuité de la Promenade Samuel-de-Champlain, la Ville de Québec offrira près de 24 km aménagés au bord du fleuve.

La suite

Cette vision permettra de déterminer un échéancier non fixé pour l’instant. Les intervenants du milieu se réuniront afin de déterminer l’ordre des travaux. «Il est trop tôt pour avoir un échéancier, mais nous sommes dédiés à le réaliser le plus tôt possible», a déclaré Mme Mercure. Le maire de Québec s’est quant à lui prononcé: «On voudrait commencer dès que Samuel-de-Champlain phase III est terminée, je dirais que d’ici 4 ou 5 ans, ça serait l’idéal. […] On veut les 24km d’aménagement le plus rapidement possible. C’est ma «job» de pousser».

Le plan directeur propose des interventions qui viseront à retrouver une biodiversité dans les milieux naturels affectés par l’industrialisation de ces secteurs, en plus d’offrir un accès direct au fleuve pour le public. Sa réalisation dépendra des subventions  des partenaires.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *