Actualités
20:17 27 mai 2016 | mise à jour le: 27 mai 2016 à 20:17 temps de lecture: 2 minutes

Des vidéoclips pour ne pas déchanter à l’école

DÉCROCHAGE. Plusieurs participants de deux écoles secondaires de Beauport, Samuel-de-Champlain et La Courvilloise ont réalisé trois vidéoclips de qualité professionnelle avec l’aide de gens du milieu, pour lutter réduire les risques de décrochage scolaire dans le cadre du programme Note Expression.

Ces élèves en classes de continuité ont besoin de motivation pour les aider à ne pas abandonner l’école. Grâce au programme Note Expression, proposé par Intégr’action jeunesse, trois clips ont été réalisés avec le rappeur de Québec Webster. Ils ont été diffusés au Cinéplex Odéon Beauport vendredi. Le but du programme est de réconcilier les jeunes avec l’écriture et découvrir du potentiel en eux. Alliant le rythme et la rime, le rap a pu permettre aux jeunes de réaliser la valeur des mots et le plaisir de travailler. Avec «La vie», «Le rêve», «Le changement», les jeunes ont choisi leurs paroles, leur musique et leurs décors sur les vidéos.

«Ça m’a rempli de fierté de voir ça. […] Dans tout ce que je fais, c’est une des choses que je trouve les plus gratifiantes, vous amener à écrire, échanger, rapper. Des fois ça va bien, des fois ça va un peu moins bien. C’est un défi à chaque fois qui vaut la peine», a raconté Webster.

Enseignants, directeur et élèves comblés

Selon l’enseignant François Pichette de Samuel-de-Champlain qui participe au programme depuis trois ans, «Note Expression» est vraiment utile et favorise les bons taux de réussite dans son groupe continuité.

C’était une première participation pour La Courvilloise. «Pour moi c’est particulier parce que l’ancien prof de musique en moi est toujours de fier d’avoir des projets à saveur musicale dans une école, on sait jamais à quel point ça développe des passions et ça laisse des traces chez les jeunes», a fait savoir le directeur adjoint de La Courvilloise Gaétan Audet.

Dans les trois vidéoclips, les jeunes ont parlé de thèmes récurrents comme la poursuite de ses rêves et objectifs malgré les difficultés.

«En ayant ce projet-là, je savais qu’il ne fallait pas que je décroche parce que si je décrochais je pouvais plus y aller, j’aimais vraiment écrire et ça m’a vraiment motivé à écrire», raconte Raphaëlle.

Les clips devraient être bientôt disponibles sur Youtube.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *