Actualités
20:00 23 janvier 2016 | mise à jour le: 23 janvier 2016 à 20:00 temps de lecture: 2 minutes

Manifestation contre un registre des armes à feu dimanche

MANIFESTATION. Des opposants au projet de loi 64 sur l’immatriculation des armes à feu se mobiliseront devant les bureaux de la députée de Chauveau, Véronyque Tremblay.

Véronyque Tremblay a été élue députée de Chauveau. (Photo TC Media – Sélèna Jeusset)

Dimanche à compter de 10 h, le groupe Tous contre un registre Québécois des armes à feu entend manifester pour «rappeler [aux] députés qu’ils ont le devoir de représenter leurs électeurs et non de suivre une quelconque ligne de parti.»

Le groupe basé à Saint-Jérôme, dans les Laurentides, considère que la députée Véronyque Tremblay suit maintenant la ligne de son parti, alors qu’elle s’était dite en défaveur d’un registre lorsqu’elle avait une tribune journalistique.

Le vice-président du groupe, Guy Morin, évoque deux «versions» des faits à cet effet: «à certains, elle aurait dit qu’avec les informations qu’elle avait eu avec le Parti libéral, qu’elle trouvait que pour l’ensemble des Québécois c’était mieux […] et à la radio, elle aurait dit que quand on est dans une famille, qu’il faut ramer dans le même sens», soutient-il.

«Ce qu’on veut, c’est qu’elle devienne la porte-parole au niveau du Parti libéral pour qu’à l’interne, on soit capable de les forcer à avoir une commission parlementaire», tranche M. Morin. «On veut qu’elle vote selon ses convictions et c’est ce qu’on veut de tous les députés», conclut-il.

Le projet de loi 64 sur l’immatriculation des armes à feu a notamment pour objet de «favoriser, auprès des autorités publiques, la connaissance de leur présence sur le territoire du Québec de façon à appuyer les agents de la paix dans leur travail d’enquête ainsi que lors de leurs interventions».

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *