Actualités
20:10 21 décembre 2011 | mise à jour le: 21 décembre 2011 à 20:10 temps de lecture: 3 minutes

«Le couvent de Beauport deviendra la maison des citoyens» – Lisette Lepage

La présidente de l’arrondissement de Beauport, Lisette Lepage, peut dire maintenant mission accomplie. Un des projets qui lui tenait à cœur depuis longtemps se concrétisera dans le Vieux-Beauport avec l’achat par la Ville de Québec du couvent de Beauport, au coût de 750 000 $, pour le transformer en bureau d’arrondissement. L’édifice avait été vendu pour le même montant en 2005 au Centre local de développement de Québec par les Sœurs de la Congrégation Notre-Dame, propriétaires depuis sa construction en 1886.

«C’est un beau cadeau de Noël pour moi et une excellente nouvelle autant pour les citoyens que les commerçants du Vieux-Beauport. Désaffecté depuis plusieurs années, cet édifice patrimonial sera complètement rénové au coût de 8 M$ pour y déménager les quelque 70 employés du bureau de l’arrondissement et de la Division de la culture, du loisir et de la vie communautaire localisés au Centre de loisirs Monseigneur-De Laval. Ce sera la maison des citoyens au cœur de l’arrondissement historique», a souligné Mme Lepage, heureuse de la concrétisation de cet engagement d’Équipe Labeaume.

«Depuis la fusion en 2001, il n’y avait rien eu comme investissements majeurs en culture à Beauport. Après mon départ de la politique municipale, je serai très contente de pouvoir dire que j’ai contribué à la mise en valeur d’un bâtiment patrimonial comme le couvent de Beauport. Le prochain grand projet que je veux pousser est maintenant l’agrandissement de la Bibliothèque Étienne-Parent, la deuxième plus performante de Québec après Gabrielle-Roy au centre-ville», a mentionné Mme Lepage.

Revitaliser l’avenue Royale

Selon la conseillère du district de la Chute-Montmorency, responsable du patrimoine au comité exécutif à la Ville, Julie Lemieux, cette annonce n’aurait pu se faire sans que les élus acceptent la vente du bureau d’arrondissement, une idée qu’elle a lancée pour faire évoluer le dossier et qui a fait son chemin. «Évalué à 2 M$, cet édifice pourrait très bien accueillir des firmes de professionnels en vue de revitaliser le Vieux-Beauport qui en a bien besoin. L’arrivée de nouveaux travailleurs dans le secteur donnera certainement un essor économique aux commerçants de l’avenue Royale», a ajouté Mme Lemieux.

Des subventions du gouvernement provincial

Pour compléter le financement de la restauration du couvent et du réaménagement du jardin arrière où sera déplacé l’agora Girardin, la Ville entreprendra des démarches dès le retour des Fêtes en vue d’obtenir des subventions du gouvernement provincial, notamment du ministère de la Culture.

En ce qui concerne l’échéancier, Mme Lemieux a précisé que 2 M$ seront consacrés pour la conclusion de l’achat et l’élaboration des plans et devis en 2012, en vue du lancement des travaux en 2013 et d’une ouverture des nouveaux locaux en 2014.

Invité à commenter cette annonce, le député provincial de Jean-Lesage, André Drolet s’est dit heureux que ce bâtiment patrimonial de Beauport accueille les nouveaux locaux du bureau d’arrondissement. «Comme j’en ai l’habitude comme député, je compte travailler de concert avec les autorités concernées si elles désirent de l’aide du gouvernement de Québec. Il faut bien comprendre que les demandes devront être faites dans le cadre de programmes déjà existants», a indiqué M. Drolet.

 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *