Actualités
19:55 17 décembre 2011 | mise à jour le: 17 décembre 2011 à 19:55 temps de lecture: 3 minutes

Lisette Boily, la mère Noël des décorations

À sa 52e année comme coiffeuse au Salon Bon-Air, dont elle est propriétaire au 106, rue Odette-Pinard, à Beauport, Lisette Boily aime tellement la fête de Noël que l’intérieur de son commerce et de sa maison, ainsi que l’ensemble de sa propriété regorgent chaque année de décorations diverses depuis trois décennies.

«Ça fait plus de 30 ans que j’ai commencé. Tout a débuté dans le salon de coiffure adjacent à la maison. Quand j’ai constaté que la clientèle aimait beaucoup ça, j’ai ajouté des décorations au fur et à mesure, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, tant et si bien que l’on en retrouve partout aujourd’hui. Ce n’est pas pour rien que les femmes, les hommes et les enfants que je reçois m’ont donné le surnom de mère Noël. Je le fais d’abord pour moi parce que je retrouve mon cœur d’enfant à chaque fois que le temps des Fêtes approche», souligne Mme Boily.

Avec la complicité de son conjoint Simon Grenier, gérant adjoint à la pharmacie Brunet de Place Orléans, elle entreprend tôt cette opération qui exige plusieurs étapes de mise en place.

«Toutes les boîtes sont rangées par ordre dans le sous-sol et le cabanon. Comme nous avons conservé beaucoup de pièces anciennes en plastique durable et qu’elles ne sont plus remplaçables, nous avons été obligés de prendre une surprotection d’assurances sur l’ensemble de nos décorations. Notre plus belle pièce est le vieux père Noël sur le toit du salon de coiffure reçue en cadeau de mon frère Richard qui vient de chez un antiquaire de Québec. Aujourd’hui, toutes les décorations sont soufflées et nous n’aimons pas ça. Quand il vente tout prend le bord. Avec le plastique, c’est plus lourd et beaucoup plus résistant aux intempéries», confie le couple qui a aussi pris l’habitude de décorer la propriété pour le Carnaval de Québec, Pâques, la Saint-Jean Baptiste et l’Halloween.

Un plaisir pour les jeunes familles du quartier

Résidente du quartier depuis près de 70 ans, Lisette Boily est heureuse de constater l’arrivée de plus en plus de jeunes familles dans les rues avoisinantes. «Ce que je trouve plaisant, c’est de voir des couples se promener avec leurs petits enfants en face de la maison le soir pour qu’ils admirent les couleurs de nos décorations et de nos personnages avant d’aller faire leur dodo. C’est aussi le fun de voir les visages réjouis des enfants quand ils sont de retour de l’école. Je ne comprends pas qu’il y ait des gens qui ne décorent pas pour Noël. Ça doit être plate», mentionne Mme Boily qui est fière de compter pas moins de 12 arbres de Noël illuminés autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de sa propriété.

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *