Actualités
14:00 2 mai 2018

Projet Beauport 2020: la méfiance règne

L’administration portuaire de Québec (APQ) a tenté un essai afin d’établir une communication avec la coalition de groupes environnementaux SOS Port de Québec, qui s’oppose au projet de conteneurs. La tentative a essuyé un refus catégorique de la part de la coalition.  

Le vrac solide n’est plus dans les plans du port, qui vise sur les conteneurs pour Beauport 2020

Photo TC Media –Archives

Il faut mentionner que la condition pour la tenue de cette réunion était qu’elle se déroule à huis clos. Pour Christian Simard, directeur général de Nature Québec, le compromis était inacceptable.

«Pourquoi tenir une réunion dans le secret, quand le projet est de nature publique? Ça ne fait aucun sens et c’est la première raison pourquoi nous avons décliné l’invitation, l’autre raison est que nous ne voulions pas que l’APQ se serve de l’acceptation de la tenue d’une réunion pour mentionner notre appui au projet. Pourquoi seulement nous? Nous voulons de la transparence!»

Du côté de l’APQ, la porte-parole Marie-Andrée Blanchet a confirmé qu’il y avait déjà eu des rencontres privées avec des groupes économiques et aussi des baigneurs.

«La formule est appréciée par certaines personnes et nous voulions offrir la même opportunité à SOS Port de Québec. C’est leur décision de refuser. Pour ce qui est de la transparence, il y a déjà eu des occasions de venir jaser devant tout le monde comme la grande consultation publique et nous n’avons rien entendu à ce moment-là.»

Le climat tendu entre les deux entités risque de perdurer en raison de l’attente de la décision de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale sur le projet.  

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *