Actualités
13:09 28 février 2018 | mise à jour le: 28 février 2018 à 13:09 temps de lecture: 3 minutes

La Bûche Glacée, un bar laitier pas comme les autres

Pour la première fois de sa jeune histoire, La Bûche Glacée ouvrira les portes de sa succursale de Beauport, du 3 au 11 mars prochain, lors de la semaine de relâche. 

Sara-Jeanne Bouchard et Philippe Larouche, propriétaires de l’entreprise

Photo TC Media – Jean Carrier

Lors de cette occasion toute spéciale, il sera possible pour des groupes d’un minimum de quatre personnes de réserver le bar laitier afin de créer ses sundaes préférés. Ces créations personnalisées se feront sous la supervision des employés de la crèmerie. Pour Sara-Jeanne Bouchard et Philippe Larouche, propriétaires de l’entreprise, c’est une occasion de retrouver la clientèle.

«Nous sommes fébriles et ce sera une occasion unique d’amener les plus jeunes à s’amuser. Il faut simplement réserver à l’avance et nous allons offrir un super service. Le bar à bonbons et le bar à coulis seront disponibles à volonté. Bref, ce sera un joyeux chaos!»    

En exclusivité, le nouveau logo de cette jeune entreprise.

Photo gracieuseté Instynct – Marc-Antoine Hallé

3e année de l’aventure

Il n’est jamais facile de partir en affaires, mais Sara-Jeanne Bouchard a toujours su qu’elle voulait devenir entrepreneure. «Mon grand-père et mes parents l’étaient, j’ai hérité de la fibre entrepreneuriale. Je ne savais pas vraiment dans quoi me lancer. Lors d’une discussion avec mes parents, il y a eu la suggestion d’un bar laitier et cela a démarré comme ça. Ce type d’affaires est familial, les gens viennent chercher du bonheur. C’était parfait pour moi!»

Philippe Larouche, le copain de Sara-Jeanne, s’est joint à l’odyssée peu de temps après. Les deux tourtereaux suivent présentement des cours à l’Université Laval en administration, mais c’est un cours au centre professionnel Fierbourg qui les a aidés à se lancer à la conquête de la crème glacée. «Le cours Lancement d’une entreprise était génial et très concret. Nous avons eu de bons guides et, par la suite, nous nous sommes lancés tête première», ajoute celle qui a l’intention d’ajouter d’autres succursales à celles de Beauport et de la Baie de Beauport.  

Procédé unique

Après deux années d’opération, les propriétaires ont fait un certain bilan de ce qui fonctionne pour l’établissement. «Nous avons vraiment consolidé notre concept. Notre procédé de bûche glacée ainsi que nos sundaes inversés seront à l’avant-plan.»

Ce procédé de bûche glacée était unique dans la région de Québec l’été dernier. Cela consiste à répandre un mélange maison de crème glacée liquide sur une machine dont la plaque est très froide.

Des rouleaux de crème glacée en sont ensuite extirpés pour en faire une bûche glacée. Le principe de sundae inversé place simplement le coulis au centre de la crème glacée plutôt que sur le sundae dans la méthode traditionnelle. Voilà une autre façon de réinventer les plaisirs glacés par cette dynamique entreprise.  

Il est possible pour les gens intolérants au lactose de manger du tofu glacé du bar laitier.

Photo TC Media – Jean Carrier

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *