Actualités
18:00 20 avril 2018 | mise à jour le: 20 avril 2018 à 18:00 temps de lecture: 3 minutes

Seule avec le désert

Même avec un guide, le désert peut faire peur à bien du monde surtout quand vient le temps de traverser près de 2000 kilomètres en six jours en quad. L’affronter seule est bien plus intimidant, mais c’est pourtant la décision qu’a prise la Beauportoise Gabrielle Guimont, qui participera au rallye Roses des Sables. L’évènement se tiendra au Maroc du 13 au 19 octobre. 

Cette admiratrice des super héros ressemble à Wonder Woman.

Photo TC Media – Jean Carrier

Gabrielle n’est pas du genre à abandonner rapidement. Quand sa cousine a refusé son invitation de participer au rallye, elle ne s’est pas découragée et a regardé la possibilité de faire l’aventure en solo.

«C’est certain que j’étais déçue que ma cousine ne puisse pas venir avec moi. D’un autre côté, cela fait plusieurs années que je pense à participer et j’ai souvent fait du quatre roues dans ma jeunesse, alors je me suis lancée!»

Il faut dire que Gabrielle est habituée aux émotions fortes ayant déjà sauté en parachute il y a quelques années. «Je suis une fille qui aime les défis. J’ai déjà participé au Défi têtes rasées pour Leucan et je sens que j’ai besoin de réaliser quelque chose d’autre.»

Ce besoin de s’accomplir est ce que cette mère monoparentale recherchera à travers les dunes du désert. Même si cette course est de nature compétitive, Gabrielle cherche à s’accomplir au niveau personnel. «Je veux vivre l’instant présent et apprécier l’aventure. Tous les témoignages parlent d’une belle expérience. J’ai aussi hâte de vivre l’ambiance d’entraide entre les participantes, qui existe le soir après la course.»

Crainte

Même si Gabrielle soutient qu’elle n’a aucune peur à affronter le désert, il y a un doute qui subsiste. «Je ne m’en fais pas avec la course. Même si je suis seule, il y a une très bonne sécurité pour les participantes, mais pour faire le voyage, il faut ramasser de l’argent, et ça, c’est énervant.»

La campagne de financement doit recueillir 17 000$ et comme la femme de 31 ans s’est inscrite sur le tard, elle doit mettre les bouchées doubles. La technicienne de laboratoire multiplie les évènements pour amasser des fonds.

Il y a fort à parier que cette femme déterminée sera en mesure d’atteindre son objectif.

Pour aider Gabrielle à atteindre le Maroc: https://www.facebook.com/unbrindefolieRosedesSables2018/

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *