Actualités
19:33 3 juillet 2018 | mise à jour le: 3 juillet 2018 à 19:33 Temps de lecture: 2 minutes

Une seconde phase envisagée pour le projet d’aménagement de la Chute Montmorency

C’est devant une salle comble que le député de la circonscription de Montmorency, Raymond Bernier, a confié aux citoyens de l’arrondissement Beauport qu’une seconde phase du projet d’aménagement de la Chute Montmorency était envisagée. Des négociations seraient en cours avec Hydro Québec pour l’achat des terrains situés aux bas de la chute.

Parc de la Chute Montmorency

Graphique gracieuseté – Bureau de circonscription de Montmorency, Graph Synergie

Selon le député, le parc possède un énorme potentiel touristique puisqu’il est le deuxième endroit le plus fréquenté dans la région de Québec, attirant près de 900 000 visiteurs annuellement. La première phase était importante mais la seconde servira à assurer sa croissance puisqu’on prévoit dépasser le million de visiteurs annuellement.

Tout comme dans la première phase du projet, plusieurs idées ont été mises sur la table mais il faudra analyser si elles respectent l’environnement et la sécurité du public. Raymond Bernier souligne que la seconde phase devra prévoir l’ajout de chambres pour les nombreux visiteurs venant de l’extérieur.

«Il faudra voir à la réfection de la gare au bas de la chute et y ajouter des activités pour agrémenter l’aspect général du site», précise le député.

La réalisation du projet actuel, évalué à 14,8M$, devrait débuter sous peu. «J’aimerais bien effectuer le première pelletée de terre officielle avant de quitter mon poste, lance avec passion, Raymond Bernier. C’est un projet sur lequel j’ai travaillé pendant toute la durée de mon présent mandat et il me tient vraiment à cœur.»

Le parc accueillera bientôt une traverse, de nouveaux sentiers et une passerelle semi-submersible immersive, laquelle sera unique au monde. M. Bernier quitte la vie politique cet automne.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *