Actualités
01:00 17 janvier 2017 | mise à jour le: 17 janvier 2017 à 01:00 Temps de lecture: 3 minutes

Beauport 2020 : Le maire de Québec veut « protéger » les citoyens

CONSULTATION. Même s’il appuie le projet Beauport 2020, le maire de Québec Régis Labeaume assure qu’il n’est pas question que les intérêts de l’administration portuaire priment sur ceux des citoyens.

Le maire de Québec promet de se porter défenseur des intérêts des citoyens touchés par le projet d’agrandissement du Port de Québec. Au moment où les consultations publiques sur Beauport 2020 débutaient lundi avec une première journée d’information, le maire de Québec s’est défendu d’avoir réaffirmé son appui au projet d’agrandissement du Port de Québec la semaine dernière : une position que la chef de l’opposition officielle Anne Guérette qualifie d’ « irresponsable », vu le stade des consultations.

« Tout le monde a le droit de dire son opinion; je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas dire la mienne », a déclaré le maire, selon qui « ce qu’il faut qu’il soit retenu aussi, c’est que les gens de Limoilou sachent qu’on va les défendre ». « Je veux dire aux gens de Limoilou que nous allons les protéger. Nous n’accepterons pas du Port de Québec qu’il y ait des conséquences négatives, mais en même temps, a commenté Régis Labeaume, on veut se trouver des solutions. On veut que ça marche ». 

Dans le cadre de Beauport 2020, le Port de Québec entend mener des opérations de dragage dans le fond du fleuve Saint-Laurent afin de prolonger sa ligne de quai sur 610 mètres vers Beauport, en plus d’aménager un terrain d’arrière-quai sur une superficie de 17,5 hectares. Les détracteurs du projet craignent que la construction d’une digue de retenue, d’un talus végétalisé et d’un brise-lames pour protéger les opérations portuaires et l’érosion de la Baie de Beauport provoquent une modification importante du paysage. Pour éviter les nuisances pour les citoyens, le groupe Accès Saint-Laurent Beauport milite entre autres pour l’installation des ports de vrac à l’extérieur de la ville de Québec.

Citoyens et groupes concernés étaient invités lundi à poser leurs questions au sujet de l’agrandissement évalué à 190M$. Une équipe de représentants de l’administration portuaire présentait le rapport de 1500 pages auquel l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACÉE) a finalement donné son feu vert le 4 janvier dernier.

Ceci pourrait aussi vous intéresser : Importante avancée pour Beauport 2020

C’est d’ailleurs l’Agence qui tiendra les prochaines séances de consultation. Une journée porte ouverte aura lieu le 31 janvier, suivie de deux séances de consultations publiques les 1er et 2 février. Les citoyens qui veulent transmettre leurs commentaires sur le projet Beauport 2020 peuvent le faire en ligne jusqu’au 10 février prochain.

Avec la collaboration de Prisca Benoit et Monica Lalancette

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *