Actualités
14:14 21 juillet 2017 | mise à jour le: 21 juillet 2017 à 14:14 temps de lecture: 2 minutes

Le conseil de quartier se réjouit de la nouvelle place publique éphémère

RENCONTRE. La plateforme et le quai éphémères aménagés en bordure du boulevard Sainte-Anne, à Beauport, ont accueilli leurs premiers visiteurs officiels au cours des deux dernières semaines. La présidente du conseil de quartier se réjouit de l’engouement que suscite l’endroit et a déjà espoir que le projet prendra plus d’ampleur l’an prochain.

Le quai permet de surplomber le marais Montmorency.

(Photo TC Media – Monica Lalancette)

Tout l’été, les cyclistes et les curieux pourront y faire un arrêt d’observation des oiseaux et du littoral. La création de l’architecte-paysagiste François de Courville émane d’une démarche citoyenne à laquelle le conseil de quartier et divers organismes ont notamment pris part.

«Ça fait une dizaine d’années qu’on parle d’aménager l’étang de la côte», explique la présidente du conseil de quartier des Chutes-Montmorency, Louise Côté.

 «Avant la construction de l’autoroute, les gens s’assoyaient sur le bord du fleuve et regardaient les bateaux. Le but principal était de se réapproprier la place», explique Mme Côté qui a été élevée dans le quartier Montmorency.

Elle croit d’ailleurs que les installations ont suscité suffisamment d’engouement pour être de retour l’an prochain. «S’ils en font une deuxième l’an prochain, il pourrait y avoir des ajouts», avance la présidente.

À ce sujet, un quai flottant qui permettrait de faire du kayac ou du pédalo fait partie des idées qui reviennent souvent. Louise Côté a affirmé qu’elle se chargera de les transmettre au conseil de quartier dans l’espoir qu’elles puissent être mises en place dès l’été prochain.

Chaque fois qu’elle va y faire un tour, des citoyens lui mentionnent que la place est invitante et vivante. «Je n’ai eu que de bons commentaires», se réjouit Mme Côté.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *