Actualités
15:01 2 octobre 2012 | mise à jour le: 2 octobre 2012 à 15:01 temps de lecture: 3 minutes

La dévotion à Sainte Thérèse de Lisieux toujours vivante

C’est dans une église bondée de quelque 450 fidèles que l’évêque émérite du diocèse d’Amos, Mgr Eugène Tremblay, a présidé, lundi dernier au Sanctuaire diocésain de Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus, la célébration eucharistique soulignant la fête de Sainte Thérèse de Lisieux. Cette activité liturgique venait couronner la neuvaine dédiée à la petite sainte, patronne de la paroisse, qui a dit peu avant sa mort : «Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre».

Ces paroles sont d’ailleurs bien mises en évidence sous la grande image de la sainte placée à l’avant du sanctuaire qui a accueilli plus de 4 000 personnes durant cette neuvaine.

«La dévotion à Sainte Thérèse est toujours vivante et même en progression ici. Depuis deux ans, on note de plus en plus de pèlerinages de groupes provenant d’un peu partout au Québec, au Canada et de diverses parties du monde. Entre 250 et 450 personnes par jour ont assisté cette année aux différentes activités de la neuvaine à laquelle ont aussi collaboré une centaine de bénévoles pour l’accueil, les chants et la procession aux flambeaux», souligne le curé recteur de la paroisse, Réjean Lessard.

La fréquentation de la petite boutique de vente de souvenirs de Sainte Thérèse, ouverte habituellement le deuxième dimanche du mois, ne cesse d’ailleurs d’augmenter chaque année.

Le seul au Canada

Le Sanctuaire diocésain de Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus est le seul au Canada dédié à la dévotion à Sainte Thérèse de Lisieux. À ce titre, il a reçu dernièrement 400 médailles spécialement conçues pour les voyages du Grand Reliquaire qui a été accueilli deux fois dans le temple du secteur nord de Beauport en 2001 et 2008.

Dans son homélie, Mgr Tremblay a mentionné que la présence d’autant de fidèles à cette fête était un oui à l’amour manifesté par la petite Thérèse aux plus petits de ce monde. Accompagnée à l’orgue par André Brouillet, la chorale de la Nativité de Notre-Dame de Beauport a animé de belle façon la célébration. Le sanctuaire sera d’ailleurs le théâtre de deux autres concerts alors qu’il accueillera le Chœur des Hivers le samedi 24 novembre et la Chorale Azimut le dimanche 2 décembre.

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *