Actualités
22:55 11 octobre 2012 | mise à jour le: 11 octobre 2012 à 22:55 temps de lecture: 3 minutes

Le concept de l’amphithéâtre épouse la nordicité

Le concept architectural de l’infrastructure sportive fera un clin d’oeil à la nordicité de la ville de Québec dans sa façade du hall d’accueil, rappelant les congères de neige (amas de neige sculptés par le vent).

De forme ovale, l’amphithéâtre possèdera deux bandeaux irréguliers de fenêtres. Le jour, ces bandeaux mettront en valeur la vue sur la ville et le soir, ils démontreront le relief des congères. En image, l’amphithéâtre pourrait ressembler au Musée Mercedes à Stuttgart, en Allemagne.

«Un élément important pour nous est la transparence. On souhaite que les gens vivent l’énergie qui s’en dégage», souligne François Moreau, membre du comité technique du projet.

Depuis que l’amphithéâtre a été déplacé à l’arrière de l’hippodrome, les responsables du projet ont pu rationnaliser davantage l’espace, en ramenant la superficie à 62 000 mètres carrés, ce qui en fait l’un des plus petits amphithéâtres au Canada.

Rideaux sur pont roulant

Selon M. Moreau, la pente des gradins sera à mi-chemin entre les amphithéâtres de Pittsburgh et de Montréal, avec des coursives ouvertes. L’inclinaison choisie se prêtera autant pour le hockey que les spectacles.

Une autre caractéristique qui rend l’amphithéâtre unique en son genre est la salle de spectacle modulable, avec les rideaux sur pont roulant. «Il sera possible d’adapter la capacité de la salle en fonction du nombre de billets vendus. Et ça pourra se faire à 48 heures d’avis au besoin», a indiqué M. Moreau.

Hôtel et programme d’art

Pour l’instant, aucun projet d’hôtel n’est dans l’air sur le site même du futur amphithéâtre multifonctionnel, mais au pourtour du terrain. «Il y a différentes réflexions amorcées. Pour l’instant, ça se ferait autour, parce qu’on ne veut pas des places de stationnement en moins», a expliqué le maire de Québec, Régis Labeaume.

Quant à l’intégration d’une œuvre d’art – ce qui représente grosso modo 1% du budget – son programme reste à définir. Au total, 1,5 M$ sera investi pour la réalisation d’une œuvre d’art.

Gastronomie haut de gamme

Outre le restaurant sportif, un restaurant gastronomique s’ajoutera aux services offerts dans l’amphithéâtre. Ce restaurant haut de gamme, comparable à la qualité du Laurie Raphaël dans le Vieux-Port, pourra accueillir jusqu’à 500 personnes.

Outre les restaurants, d’autres zones pourront accomoder la jeunesse et les abonnés de marque. La Zone enfants se traduira par un espace interactif, sans être toutefois une garderie. Un autre espace, la Zone Club, sera quant à elle exclusif pour les gens qui ont des sièges dans ce secteur-là.

L’infrastructure, ayant une durée de vie évaluée à 60 ans, pourra accueillir au maximum 20 396 sièges. En mode «hockey», 18 482 sièges seront disponibles pour les amateurs du sport national. La plus petite configuration possible sera de 3704 sièges.

Groupe Québec Hebdo.

L’aménagement de la place publique devant l’amphithéâtre devra être revu en fonction de l’ampleur du bâtiment. (Photo archives)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *