Actualités
20:56 6 juillet 2012 | mise à jour le: 6 juillet 2012 à 20:56 temps de lecture: 3 minutes

Un jardin de démonstration sur les terres de l’ancienne ferme Saint-Michel-Archange

Le regroupement Valorisons SMA, qui a pour objectif de protéger et de mettre en valeur le patrimoine agricole urbain des terres de l’ancienne ferme Saint-Michel-Archange (SMA), tiendra une activité spéciale, le dimanche 22 juillet de 10 h à 15 h 30, derrière le terminus d’Estimauville, à Beauport. La population sera alors invitée à venir découvrir le jardin de démonstration aménagé pour une première fois cet été.

Après quelques difficultés pour avoir accès au site, maintenant propriété de la Ville de Québec qui veut y implanter un parc technologique, le regroupement a décidé d’aller de l’avant en réalisant un jardin de démonstration de quelque 150 mètres carrés.

«De beaux plants de légumes et de fruits poussent déjà redonnant à ce charmant coin de campagne en ville sa vocation d’origine, un espace d’agriculture urbaine. Le jardin présente différentes formes de jardinage écologique en passant du Smartpot des Urbainculteurs, des bacs à réserve d’eau de Craque-Bitume (Éco-quartier) au jardinage en pleine terre», souligne Marie-France Legault, membre du regroupement et ancienne présidente du Conseil de quartier du Vieux-Moulin.

Une promenade pour connaître l’histoire

Lors de cette journée, les citoyens pourront visiter le jardin, échanger avec les bénévoles impliqués et surtout participer à une promenade pour découvrir les lieux et connaître l’histoire de ce site patrimonial. Des boissons rafraîchissantes aux saveurs du jardin seront offertes aux visiteurs qui sont invités à apporter leur pique-nique pour dîner sur place.

Ce projet estival compte aussi sur la participation d’Écostage, un programme de service volontaire axé sur l’écocitoyenneté et le développement durable, proposé par Katimavik avec le soutien financier du Secrétariat à la Jeunesse.

Un jardin itinérant à vélo

«À l’aide d’un jardin itinérant à vélo, les écostagiaires invitent des citoyens du quartier à soutenir le projet de façon symbolique, en plantant une graine dans un des jardins montés sur vélo. Ils offrent aussi aux citoyens la possibilité d’identifier le pot où ils ont semé la graine avec leur nom et une phrase sur leur vision des terres SMA et ce qu’elles représentent pour eux», ajoute Mme Legault.

Les pots de graines itinérantes se retrouveront ensuite au jardin de démonstration. Les écostagiaires profitent aussi de l’occasion pour récolter des signatures pour la pétition déjà existante du regroupement.

Composé de citoyens et d’organismes de divers milieux, il a pris naissance à la suite d’une demande d’exclusion du territoire agricole des terres de l’ancienne ferme SMA au début 2010.

Le regroupement a dévoilé quelques mois plus tard une proposition novatrice visant à maintenir le caractère agricole des terres SMA avec l’aménagement d’un parc fruitier, d’espaces d’interprétation, de jardins communautaires individuels et collectifs. La décanalisation du ruisseau du Moulin y est aussi mentionnée.

«Ce projet vise un tiers des terres acquises par la Ville de Québec, soit 7 des 22 hectares, afin de concilier les besoins de développement du secteur», précise Mme Legault.

 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *