Actualités
16:21 21 décembre 2015 | mise à jour le: 21 décembre 2015 à 16:21 temps de lecture: 3 minutes

Déneigement: L’entreprise de Jamie Ouellette vandalisée pour une quatrième année consécutive

VANDALISME. Le propriétaire de l’entreprise de déneigement Boréale Centre d’Entretien Extérieur, Jamie Ouellette, de Beauport a encore subi les contrecoups de la dure concurrence que se livrent les déneigeurs de Québec, alors que ses 12 tracteurs ont été vandalisés entraînant des dommages estimés à plus de 50 000$.

Il s’agit de la quatrième année d’affilée que des équipements de déneigement de M. Ouellette subissent de tels gestes avant le début d’une nouvelle saison hivernale de contrats.

«C’est dégueulasse, on est rendu dans un monde où il y a des personnes qui empêchent quelqu’un de gagner sa vie. C’est toujours la même affaire, on m’accuse de couper les prix, mais il y a beaucoup de déneigeurs qui sont moins chers que moi. Mes prix sont dans la moyenne à travers tout le territoire de la région de Québec. Je ne comprends pas pourquoi on s’acharne sur mon entreprise. C’est peut-être parce que j’ai grandi trop vite en passant de deux à 12 tracteurs en quatre ans», souligne M. Ouellette.

10 000$ de récompense

M. Ouellette a déposé une plainte aux policiers le 15 décembre dernier après s’être aperçu que de la poussière de pierre avait été déposée dans des réservoirs hydrauliques qui alimentent le différentiel et la conduite et que du sucre avait été versé en grande quantité dans des réservoirs de diesel.

Selon M. Ouellette, ces actes de vandalisme auraient été posés entre le début de novembre et le 15 décembre sur le stationnement de l’entreprise sise au 982, rue Nordique. Les bandes d’enregistrement de caméras de surveillance des lieux remises aux policiers seront bientôt analysées par des enquêteurs.

«J’offre une récompense de 10 000$ pour toute information qui sera transmise à la police en vue de permettre de trouver les malfaiteurs. Ce sont probablement des jeunes voyous qui ont fait le coup, mais je veux connaître la personne qui est à la tête de ces actes de vandalisme depuis quatre ans», ajoute M. Ouellette en précisant que toutes les informations seront transmises au service des enquêtes de la Ville de Québec et traitées de façon confidentielle.

Se disant tout de même «béni des dieux» parce qu’il n’est pas tombé beaucoup de neige jusqu’à maintenant, M. Ouellette doit composer avec seulement quatre à 7 tracteurs qui lui sont prêtés par des concessionnaires.

Il y a deux ans, des vitres et des portes de neuf de ses tracteurs avaient été vandalisées pour des dommages de plus de 20 000$ tout juste avant une tempête. Près de 1000 clients avaient alors été privés de service.

Des informations peuvent être transmises par téléphone à M. Ouellette au 418 664-2233 ou par courriel en visitant le site Internet  www.borealecee.com .

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *