Actualités
12:51 12 mars 2015 | mise à jour le: 12 mars 2015 à 12:51 temps de lecture: 3 minutes

Projet de construction d’un immeuble à logements près de l’ancienne église de Montmorency

IMMOBILIER. Le projet de mise en valeur de l’Espace Saint-Grégoire initié par l’homme d’affaires natif de Montmorency et président du Groupe Macadam, Gilles Pilote, pourrait bientôt franchir une nouvelle étape.

Pour assurer la pérennité de la nouvelle vocation de salle de spectacles et de réceptions qu’il vient de donner à l’ancienne église de Montmorency en y consacrant des investissements majeurs, Gilles Pilote avait inclus une deuxième phase dans son projet, soit de construire un nouvel immeuble à logements sur le terrain vacant du côté sud.

Après avoir consulté les citoyens du secteur et obtenu l’aval du Conseil de quartier des Chutes-Montmorency, les élus du conseil d’arrondissement de Beauport ont adopté, lundi soir, en séance publique plusieurs modifications à la réglementation d’urbanisme pour en permettre la réalisation.

Afin de contribuer à la sauvegarde de l’ancienne église qui est sous la protection de la Commission d’urbanisme et de conservation de la Ville de Québec, ces modifications touchent les zones situées à l’intérieur d’un périmètre formé par la côte Saint-Grégoire, le boulevard Sainte-Anne, la 103e Rue et son prolongement vers le nord et le boulevard François-Xavier.

Maximum de 24 logements sur quatre étages

La nouvelle réglementation permet la construction d’un immeuble de 24 logements sur un maximum de quatre étages qui pourra accueillir des commerces de détail et de restauration au rez-de-chaussée à l’intersection de la rue Monseigneur-Marc-Leclerc et de l’avenue Saint-Grégoire.

Comme la Ville de Québec désire louer des espaces dans l’ancienne église pour aménager un point de service de la bibliothèque municipale dans le transept nord et que le promoteur pense à inclure des bureaux administratifs dans la sacristie, le projet de règlement permet aussi ces nouveaux usages.

Avenir du parc et du stationnement

Lors des consultations publiques, des résidents ont fait part de leurs inquiétudes concernant l’avenir du parc et du stationnement situés près de l’ancienne église. Des fonctionnaires de différents services municipaux ont profité de l’occasion pour les rassurer en mentionnant que l’intention de la Ville était de consolider le stationnement pour les citoyens et que les modules de jeux seraient relocalisés dans un autre parc par la Division de la culture, des loisirs et de la vie communautaire. La suggestion d’une citoyenne qui opère une garderie en milieu familial de les déménager dans le parc du Centre communautaire des Chutes sera prise en considération.

Une précision a aussi été apportée à propos de l’utilisation du stationnement en hiver par les clients de l’Espace Saint-Grégoire. Le promoteur a souligné qu’il bénéficiait d’une entente avec la Société des établissements de plein air du Québec pour aller porter les voitures sur le terrain de stationnement au pied de la chute Montmorency par l’entremise d’un service de valet.

Les personnes habiles à voter ont jusqu’au 23 mars pour déposer une demande de référendum afin de s’opposer à ce projet de règlement. Inf. : 418 641-6501.

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *