Actualités
22:20 25 novembre 2015 | mise à jour le: 25 novembre 2015 à 22:20 temps de lecture: 4 minutes

La poussière et le bruit de la zone industrielle inquiètent toujours les résidents

ENVIRONNEMENT. De nombreuses mesures d’atténuation ont été effectuées depuis 2013 dans la zone industrielle comprenant la compagnie Carrières Québec, les sites de dépôt à neige de la Ville de Québec et de remplissage par l’entreprise Excavation René St-Pierre dans l’ancienne carrière de Ciment St-Laurent. Malgré tout cela, les citoyens voisins demeurent toujours inquiets pour leur qualité de vie affectée par des nuages de poussière et des niveaux de bruit extérieur dépassant le seuil qui pourrait entraîner des effets à moyen terme sur leur santé.

Présents à la rencontre d’information sur les impacts des activités industrielles dans ce secteur initiée par l’Arrondissement de Beauport qui a réuni au Centre de loisirs Monseigneur-De Laval des représentants de la Ville de Québec, du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ainsi que de la Direction régionale de la santé publique, une centaine de citoyens ont écouté avec intérêt les résultats des diverses études et recommandations mises de l’avant pour améliorer leur qualité de vie.

Force est de constater après cette assemblée publique que de nombreux résidents du boulevard Louis-XIV et de rues avoisinantes aimeraient bien que la situation s’améliore encore.

«Il y a des vaches en zone agricole sur la Rive-Sud de Québec qui sont mieux traitées que des citoyens de Beauport en zone résidentielle qui doivent subir le manque de respect en environnement de l’entreprise d’Excavation René St-Pierre. Ça n’a pas d’allure», a lancé un résident outré de voir comment cette compagnie fait ce qu’elle veut depuis plusieurs années.

Des améliorations à prévoir bientôt

Selon ce que le Beauport Express a appris, des procédures légales sont menées actuellement par le ministère de l’Environnement afin d’obliger cette entreprise à respecter les normes d’aménagement, entre autres, en bordure du boulevard Louis-XIV où les remblais dépassent de deux à quatre mètres les hauteurs permises.

En ce qui concerne les problèmes de bruit causés par l’opération d’un concasseur en dehors des heures normales d’exploitation, même la nuit, par l’entreprise Carrières Québec, il a été recommandé par le directeur de l’arrondissement Richard Sévigny aux citoyens importunés de téléphoner au service de police de la Ville de Québec en composant le 911 pour obtenir une intervention directe de policiers sur les lieux en vue de produire un rapport détaillé de l’incident. Pour des problèmes relatifs au dynamitage, aux vibrations de sol et à la qualité de l’air, des plaintes peuvent être adressées au ministère de l’Environnement au 1 866 694-5454.

«Vous êtes nos yeux et nos oreilles»

La présidente de l’arrondissement, Marie France Trudel, et la conseillère municipale de ce secteur, Julie Lemieux, avaient amorcé cette rencontre d’information en soulignant que beaucoup de gestes avaient été posés depuis quelques années pour améliorer la qualité de vie des citoyens en faisant preuve de transparence et d’écoute envers le comité de sauvegarde de l’environnement du secteur Villeneuve.

«Vous êtes nos yeux et nos oreilles. N’hésitez pas à nous rapporter tout problème et nous ferons tout ce qui est possible pour les résoudre», ont déclaré les deux élues.

Cette rencontre a aussi permis de savoir que la Direction régionale de la santé publique avait réalisé quatre études en 2014 sur la qualité de l’air ambiant, le bruit, la sécurité routière et la perception des citoyens. Elles ont révélé que les concentrations de poussières constituaient une nuisance pour la population, que les quelque 800 passages par jour de camions à benne n’avaient pas causé d’accidents avec piétons ou cyclistes entre 2008 et 2013 et que le travail du comité tripartite ( Santé publique-Ville de Québec- ministère Environnement) devait se poursuivre afin de trouver des solutions efficaces aux nombreuses plaintes reçues des citoyens.

Pour demeurer informer des actions du comité de sauvegarde, apporter des suggestions, faire une plainte ou diffuser des photos, les citoyens sont invités à visiter régulièrement le site Internet http://www.sauvegarde-environnement-villeneuve.blogspot.ca/ . Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *