Actualités
20:24 10 novembre 2015 | mise à jour le: 10 novembre 2015 à 20:24 temps de lecture: 2 minutes

Lancement officiel des travaux à Sainte-Anne-de-Beaupré

TOURISME. Les travaux sont bel et bien entamés à la gare de Sainte-Anne-de-Beaupré pour le passage du train léger de Charlevoix s’arrêtant au sanctuaire de la basilique lors de ses trajets aller-retour entre Québec et Charlevoix.

La mise en fonction de ce train touristique a été faite en juin dernier, alors que le Réseau Charlevoix offrait trois allers-retours des chutes Montmorency à Québec jusqu’à Baie-Saint-Paul dans Charlevoix. Le trajet se continuait par la suite jusqu’à La Malbaie. Jusqu’au 11 octobre, on pouvait emprunter ce nouveau transport pour visiter l’est de la région de la Capitale-Nationale.

Pour la saison d’été 2015, l’accueil à Sainte-Anne-de-Beaupré se faisait au bâtiment d’accueil du sanctuaire de la basilique. «C’est vraiment un partenariat entre Développement Côte-de-Beaupré et le sanctuaire Sainte-Anne pour mettre en place ce qu’il faut comme infrastructure pour desservir la clientèle du train», explique le directeur général de Développement Côte-de-Beaupré, Bernard Paré.

Infrastructures manquantes

Bien que le train arrêtait à Sainte-Anne-de-Beaupré pendant ce premier été de service, les installations sur place étaient désuètes pour recevoir les voyageurs. «On était peu organisé du point de vue des infrastructures, explique M. Paré. C’est à ce problème-là qu’on vient pallier avec la nouvelle gare.» Les travaux en cours servent à améliorer la situation. «On est vraiment dans le concret, affirme Bernard Paré. S’ajoute aux travaux l’augmentation de personnel d’accueil, le travail d’affichage et de mise en marché, notamment.»

La gare de Sainte-Anne-de-Beaupré a été l’intergare la plus utilisée de tout le Réseau Charlevoix, relate le directeur général de Développement Côte-de-Beaupré. «On voit que la Côte-de-Beaupré peut prétendre à bénéficier des retombées de la clientèle de Réseau Charlevoix», ajoute-t-il.

Un premier investissement approchant les 25 000$ avait été investi au début de ce projet, dont 16 000$ en provenance de l’enveloppe régionale du Pacte rural de la MRC de La Côte-de-Beaupré. Plus récemment, le forum des élus de la Capitale-Nationale a décidé d’y ajouter 90 000$ pour soutenir le développement de l’infrastructure.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *