Actualités
17:22 30 décembre 2014 | mise à jour le: 30 décembre 2014 à 17:22 Temps de lecture: 1 minutes

Un Nouvel An froid et tout blanc

CULTURES. Michel Bikoba a dû quitter la République démocratique du Congo en 2009 parce que sa sécurité et celle de sa femme étaient menacées. Après une fuite de plusieurs années passant par le Kenya, sa femme, lui et son fils de 4 ans sont réunis pour les fêtes de fin d’année à Québec (Beauport). Contrairement aux dernières années, leur Nouvel An se fêtera dans la joie et la paix.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *