Actualités
16:15 26 mars 2014 | mise à jour le: 26 mars 2014 à 16:15 temps de lecture: 2 minutes

Relance du projet de tunnel sous fluvial Québec-Lévis

À la faveur de la campagne électorale provinciale qui bat son plein, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) revient à la charge afin de mousser le projet d’implantation d’un tunnel sous fluvial entre Québec et Lévis.

Selon la direction de la CCL, ce projet est primordial pour le développement économique futur de la grande région de Québec. L’infrastructure serait aménagée à l’est, afin de désengorger l’entonnoir des ponts situés à l’ouest. Cela favoriserait le transport des individus et des marchandises, ainsi que l’essor des secteurs D’Estimauville à Québec et Lauzon à Lévis.

C’est pour ces raisons que le regroupement économique considère essentiel de relancer la réflexion concernant la construction d’un troisième lien routier. Particulièrement, dans le contexte de la construction d’un nouvel accès à l’Île d’Orléans.

«Les études publiées de 1999 à 2001 ont démontré que la construction d’un tunnel est réaliste. Nous soumettons l’hypothèse qu’avec l’amélioration significative des techniques de forage, ce projet coûtera moins cher et sera plus rapide à réaliser. Pour le savoir, on doit mettre les études à jour», évoque Jérôme Jolicoeur, président de la CCL.

À son avis, la facture pourrait être ramenée en deçà de 500 M$. Ainsi, l’option d’un tunnel deviendrait moins dispendieuse qu’un pont, tout en permettant de préserver le caractère naturel et patrimonial de l’île d’Orléans, sous laquelle passerait le tracé du futur lien interrives.

Une démarche a été lancée pour solliciter l’appui populaire au projet. Pour plus d’information : www.tunnelquebeclevis.com

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *