Actualités
21:53 24 janvier 2014 | mise à jour le: 24 janvier 2014 à 21:53 temps de lecture: 3 minutes

17 000 $ pour des projets enrichissants à l’école primaire du Parc

La Fondation Bon départ de Canadian Tire de Québec et la Fondation des Premières-Seigneuries ont remis, aujourd’hui, à l’école primaire du Parc des subventions respectives de 12 000 $ et 4 927 $ pour l’aider à financer des projets enrichissants tant aux niveaux sportif et culturel que pédagogique.

Fortement appréciées par la direction de cet établissement scolaire du secteur Courville-Montmorency de l’arrondissement de Beauport, ces sommes viendront soutenir l’offre éducative de l’école qui vise à créer un milieu stimulant propice à l’apprentissage et à la découverte d’activités variées tout en développant un sentiment d’appartenance envers leur institution d’enseignement.

Le don de 12 000 $ de la Fondation Bon départ de Canadian Tire de Québec sera consacré à certains élèves défavorisés de l’école afin de leur permettre de participer à la ligue de football moustique de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries et aux «Vendredis animés» durant lesquels des activités sportives sont proposées deux fois par mois. Ces enfants auront aussi accès, à moindres frais, à une activité parascolaire de leur choix.

«Nous trouvions important de dénicher un soutien financier afin que ces jeunes ne soient pas laissés de côté, qu’ils pratiquent des sports qu’ils aiment et profitent pleinement du dynamisme de notre école. La Fondation Bon départ a accepté notre dossier de candidature et c’est avec une grande joie que nous recevons son coup de main», a commenté la directrice de l’école, Nathalie Forgues.

Huit projets scolaires motivants

Ancien élève de cette école de quartier dans sa jeunesse, le président de la Fondation des Premières-Seigneuries et commissaire, Clément Turcotte, était pour sa part on ne peut plus heureux d’annoncer une subvention de 4 927 $ pour concrétiser huit projets scolaires motivants.

Grâce à ce montant, l’école pourra financer l’achat de tablettes numériques, des ateliers de magie, de guitare, de poterie et de conception de vêtements, les activités du club de scrabble, ainsi que des projets sur les nouvelles technologies et l’histoire du saumon.

«Ce qui est particulier lors des «Vendredis animés» c’est que des parents et des grands-parents d’élèves se joignent à des enseignants et à des bénévoles d’organismes du milieu pour animer diverses activités pour les jeunes. C’est une belle initiative d’ouverture sur le monde, de coopération et d’entraide», a souligné M. Turcotte.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *