Actualités
12:51 29 janvier 2014 | mise à jour le: 29 janvier 2014 à 12:51 temps de lecture: 2 minutes

78 nouvelles places en garderie au CPE La p’tite chute

Après plus de deux ans de travail, le Centre de la petite enfance La p’tite chute de Beauport vient d’obtenir le feu vert pour amorcer la construction d’un deuxième établissement qui comptera, dès septembre prochain, 78 nouvelles places en garderie à contribution réduite sur le boulevard des Chutes, dans le secteur Courville.

En entrevue avec le Beauport Express, la directrice générale Claudine Bélanger était fière d’annoncer que la première pelletée de terre aura lieu en avril sur le terrain gazonné situé à l’avant du Centre hospitalier de soins de longue durée Saint-Augustin à proximité de la rue Chalifour qui appartient à la Société québécoise des infrastructures.

Selon l’entente signée avec le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Québec-Nord, le CPE bénéficiera d’un bail emphytéotique de 50 ans et la moitié des places à 7 $ par jour seront réservées en priorité aux quelque 3 000 employés qui travaillent dans les 10 points de services CLSC et les huit centres d’hébergement et de soins de longue durée situés dans le territoire desservi par le CSSS. Les autres places seront disponibles pour les jeunes familles par l’entremise de la liste d’attente centralisée BILA. D’après de récentes statistiques, il y aurait plus de 2 000 places à combler en garderie sur le territoire de l’arrondissement de Beauport.

Un projet estimé à 1, 3 M$

Inaugurée en 2006, l’installation actuelle de la rue de la Farandole accueille 65 enfants de 0 à 5 ans qui demeurent en grande majorité dans le secteur de Courville et 18 personnes y travaillent. Le CPE La p’tite chute a participé à l’appel d’offres de développement de places en garderie lancé en février 2012 par le ministère de la Famille et a obtenu une confirmation cinq mois plus tard pour l’ajout de 78 places.

«Des démarches ont ensuite été entreprises auprès des autorités municipales pour autoriser l’implantation du nouveau bâtiment et nous venons de recevoir le permis de construction de la part de l’arrondissement», souligne Mme Bélanger en précisant que la construction de ce nouvel établissement de deux étages en brique et en bois érigé sur une dalle de béton nécessitera des investissements de 1, 3 M$.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *