Actualités
15:48 6 juin 2014 | mise à jour le: 6 juin 2014 à 15:48 temps de lecture: 3 minutes

Irène St-Cyr intronisée au Mur des célébrités de Beauport

DANSE SOCIALE – Le conseil d’arrondissement de Beauport a souligné, hier soir, l’implication exceptionnelle de Irène St-Cyr dans le rayonnement de la danse sociale pendant une cinquantaine d’années à Beauport en dévoilant sa photographie sur le Mur des célébrités du Centre de loisirs Monseigneur-De Laval.

Le portrait souvenir de la renommée professeure de danse sociale vient s’ajouter à ceux de 20 autres célébrités qui immortalisent leur dévouement, leurs exploits sportifs et les succès de leur carrière dans divers domaines, sur les cimaises de la salle du conseil d’arrondissement, depuis la création de cette activité de reconnaissance en 1989.

Plus d’une soixantaine de personnes ont assisté à cette rencontre hommage, dont plusieurs membres du club qui suivent des cours avec elle depuis 10, 15 et 20 ans. Quelques personnalités déjà intronisées, Raymond St-Laurent, Laurent Breton, Marcel Simard, Fernand Gosselin, Armande Langelier et Daniel Parent, étaient aussi présentes.

Une feuille de route impressionnante

Professeure au Club de danse sociale de Beauport depuis 36 ans, Irène St-Cyr a contribué au rayonnement de la danse sociale autant sur le territoire de Beauport qu’à l’extérieur.

«Que ce soit à titre de compétitrice de niveau international, de juge pour des compétitions ou de professeure, Mme St-Cyr s’est investie dans cet art afin de lui donner ses lettres de noblesse», a souligné la présidente de l’arrondissement, Marie France Trudel.

Le texte de reconnaissance rappelle, entre autres, que la lauréate a même collaboré à écrire, pour l’École de formation de la Corporation des professionnels en danse et danse sportive du Québec, les programmes renfermant les figures officielles qui sont désormais étudiées par les danseurs dans l’ensemble de la province.

Ce sont d’ailleurs ses compétences en matière d’enseignement de la danse et les prix remportés lors des compétitions auxquelles elle a participé aux niveaux national et international qui ont séduit les membres du jury pour son intronisation à titre de 21e célébrité.

Une femme passionnée

Très émue de recevoir ce grand honneur, Mme St-Cyr a confié que c’était un privilège d’aller rejoindre sur ce mur des personnes de grande valeur qui ont participé chacune dans leur domaine au rayonnement de Beauport.

«C’est avec fierté que j’accepte cette reconnaissance qui me dépasse encore lorsque j’y pense. Très jeune j’ai choisi ce métier de professeure de danse qui, dans le temps, paraissait très fantaisiste et peu sérieux auprès de beaucoup de personnes. Je n’ai jamais eu de regret d’avoir fait ce choix. Enseigner a toujours été un plaisir renouvelé», a mentionné Mme St-Cyr en ajoutant qu’elle voulait partager cet honneur avec tous les membres, les élèves du club et notamment le président à ses débuts en 1978, Eugène Boily, qui lui a offert cette responsabilité.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *