Actualités
12:00 18 juillet 2014 | mise à jour le: 18 juillet 2014 à 12:00 temps de lecture: 2 minutes

Félidé africain capturé après une cavale à Beauport

ANIMAUX. La SPA de Québec a réalisé une capture inusitée récemment dans le secteur de Beauport. Un félidé de race serval originaire d’Afrique avait élu domicile dans la cour d’une propriété.

Alerté par un résident inquiet par la présence de ce squatteur imposant, l’inspecteur dépêché sur place a eu la surprise de découvrir un chat tacheté plus grand que d’habitude. Une fois ramené au refuge, après l’avoir appâté à l’aide d’une simple boîte de nourriture déposée au fond d’une cage, le spécimen rare a été identifié comme étant un serval par un expert du ministère de l’Énergie et de Ressources naturelles (MERN).

Lorsque le propriétaire de la bête égarée s’est manifesté pour la récupérer, il a appris que selon les lois québécoises aucun félidé ni même canidé sauvage n’est permis (en garde par des particuliers en tant qu’animal domestique). L’homme a alors confessé qu’il en possédait un second à la maison.

Selon le récit publié en détail dans le bulletin estival d’information (SPA Bête) de la SPA de Québec, les deux servals ont été pris en charge par le MERN (qui englobe désormais la Faune). Ils ont été transférés au Centre d’observation de la faune Falardeau, au Saguenay.

Le serval est une race de félidé interdite, tout comme certains savannahs résultant d’un croisement entre le serval et le chat domestique. Information : www.mern.gouv.qc.ca

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *