Actualités
21:52 8 mai 2013 | mise à jour le: 8 mai 2013 à 21:52 temps de lecture: 4 minutes

800 finissants du secondaire sensibilisés à l’importance de la sécurité routière

Près de 800 finissants des écoles secondaires Samuel-De Champlain, de la Courvilloise, Le Sommet et Polyvalente de Charlesbourg et des Sentiers de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries ont assisté, aujourd’hui, à l’aréna Gilles-Tremblay de l’arrondissement de Beauport, à l’activité-choc «Prends le volant sur ta vie », une présentation poignante des possibles conséquences d’un accident de la route.

Le Gouvernement scolaire de la Polyvalente de Charlesbourg, le Centre hospitalier universitaire de Québec (CHU) de Québec, ainsi que de nombreux partenaires du réseau de la santé ont collaboré à la tenue de cette première activité importante de sensibilisation et de prévention sur la sécurité routière destinée aux finissants du secondaire. Ce sont d’ailleurs les élèves représentant le Gouvernement scolaire de la Polyvalente de Charlesbourg qui ont initié ce projet plus qu’original présenté à l’aide de simulations et de documents vidéo à deux reprises dans la journée pour accueillir le plus grand nombre possible d’étudiants de cinquième secondaire.

«Nous voulions proposer aux élèves une activité qui démontrerait très concrètement l’impact des comportements à risque sur la route, tant pour les conducteurs, les passagers que leur entourage. Il faut absolument que les jeunes sachent combien un accident peut briser leur vie et celle des gens qu’ils aiment! », a mentionné Noémie Thériault, élève membre du Gouvernement scolaire de la Polyvalente de Charlesbourg qui a pris quelques années pour réaliser le tout.

Toutes les conséquences d’un accident d’automobile

Aux premières minutes de cette présentation, les élèves ont été témoins d’un accident d’automobile, blessant gravement une jeune passagère. Dès lors, ces reconstitutions ont clairement exposé aux élèves les conséquences possibles qui peuvent en découler comme le séjour en milieux hospitaliers, la réadaptation, la réintégration sociocommunautaire et les impacts sur la famille. Des présentations multimédias et des témoignages d’accidentés de la route et d’intervenants de la santé ont enrichi cette activité-choc qui a fait vivre de grandes émotions aux jeunes.

Outre la commission scolaire, plusieurs partenaires du réseau de la santé, qui sont quotidiennement impliqués dans les soins d’accidentés de la route composant avec de graves séquelles, ont mis la main à la pâte, soit l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, la Fondation Pensez-d’Abord de Québec, l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec, l’Association des traumatisés craniocérébraux des deux rives, la Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec, le Centre de communication Santé des Capitales, le Service de police de la ville de Québec et la Fondation du CHU de Québec-Enfant-Jésus-Saint-Sacrement.

«À titre de centre tertiaire en traumatologie pour tout l’Est-du-Québec et ayant la volonté d’encourager les jeunes à développer une plus grande vigilance quant à la sécurité routière, le CHU de Québec est fier de collaborer à un tel événement. Les professionnels de la santé de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus contribuent tous les jours à la survie des victimes de traumatisme grave. Nous espérons sincèrement que cette activité de sensibilisation et de prévention permettra d’éveiller les finissants du secondaire sur l’importance de la sécurité routière», a commenté Gaétan Prévost, directeur-clientèle soins intensifs, traumatologie et neurosciences du CHU de Québec.

 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *