Actualités
16:32 6 mai 2013 | mise à jour le: 6 mai 2013 à 16:32 temps de lecture: 3 minutes

Les belles au naturel de retour aux Journées sans maquillage à la Seigneurie

Plus de 500 étudiantes de première à cinquième secondaire ont fait un succès de la troisième édition des Journées sans maquillage du mardi présentées à l’école secondaire de la Seigneurie, à Beauport.

Lancée par l’enseignante en éthique, Sarah Bouchard, pour sensibiliser les jeunes et tenter de freiner l’hypersexualisation, cette initiative a été couronnée dernièrement à l’agora de l’école par une activité d’envergure avec au menu bar à limonade rose, bar à ongles, bar à chignons, signature de la Charte pour une image corporelle saine et diversifiée, un atelier de nude make-up pour apprendre à se maquiller plus naturellement et une séance photo avec les sourires de Vrak TV.

«Les filles ont aussi eu des moments pour laisser leurs traces en déposant un bisou très très coloré sur une fenêtre qui sera encadrée. Les beautés du mardi ne se sont pas essoufflées! Au contraire, elles ont pris de l’ampleur avec un projet d’envergure qui sera dévoilé sous peu. En attendant, disons seulement qu’elles traverseront l’océan et feront leur entrée européenne», a souligné Mme Bouchard.

Un comité Condition Féminine

L’enseignante est d’ailleurs très heureuse de la formation du nouveau comité Condition Féminine qui regroupe 25 jeunes filles toutes plus dynamiques les unes que les autres. Gabrielle Côté de cinquième secondaire a eu l’idée de faire porter aux étudiantes le carré «rose» pour faire un clin d’œil à la grève étudiante et faire la grève au maquillage.

«L’idée a fait du chemin tant et si bien que la majorité des élèves ont participé et les commentaires recueillis nous ont amenés à conclure que l’exercice est bénéfique. La preuve, je vous invite à consulter les commentaires de quelques jeunes sur le sujet.

«Grâce à ces journées, j’ai réalisé que nous n’avions pas besoin de maquillage pour se sentir belles. Maintenant, je me sens tellement confortable de sortir de chez moi au naturel. Je suis bien dans ma peau!», a mentionné Catherine Paquin.

«Les journées sans maquillage m’ont permis de sortir la tête haute et d’être fière de qui je suis réellement au naturel!», a commenté pour sa part Ann-Sophie Roy.

 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *