Actualités
21:14 6 mars 2013 | mise à jour le: 6 mars 2013 à 21:14 temps de lecture: 2 minutes

Succès de la semaine de relâche «cool» qui bouge à Monseigneur-Robert

L’éducateur en service de garde, Marc Boutet, et les membres de son équipe Les Minis-Sportifs sont ravis de la grande participation des jeunes à la première édition de la semaine de relâche «cool» qui bouge à l’école primaire Monseigneur-Robert de Beauport.

L’enthousiasme d’une centaine d’enfants de maternelle à sixième année s’est particulièrement fait sentir, aujourd’hui, avec la présence de la populaire mascotte Capi et de l’ex-joueur joueur étoile des Capitales de Québec, Geoffrey Tomlinson, maintenant entraîneur des frappeurs de l’équipe, qui sont venus donner une clinique de baseball aux jeunes au gymnase de l’établissement, en compagnie du receveur beauportois Jimmy Montambault, membre du Castor CDE de Charlesbourg de la Ligue junior élite du Québec.

Complétée par une partie de baseball sur neige dans la cour d’école et une séance de signatures d’autographes fort appréciée des enfants, cette clinique s’avérait en quelque sorte le point culminant de cette semaine d’activités animée aussi par des séances de mini-hockey, du cheerleading, des ateliers de danse et d’informatique, ainsi que de la glissade en plein air.

De retour l’an prochain

«Plus de 400 jeunes de diverses écoles de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries se sont inscrits pour nos cinq jours d’activités. C’est vraiment formidable. Compte tenu du succès remporté par cette première semaine de relâche «cool» qui bouge à Monseigneur-Robert, nul doute que l’expérience sera renouvelée l’an prochain», a affirmé M. Boutet, éducateur en service de garde à l’école depuis maintenant 10 ans.

Robert Clavet, entraîneur d’expérience en hockey et baseball en catégorie compétition AA, Sébastien Picard, responsable des débutants à Baseball Beauport, Diane Couture, éducatrice en service de garde et entraîneure de cheerleading, ainsi que Laurie-Anne Mathieu, formatrice d’entraîneures en cheerleading comptant 15 ans d’expérience en compétition de danse, ont également eu la charge d’encadrer les participants. L’entreprise Canac a pour sa part contribué à l’achat de matériel pour les enfants.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *