Actualités
15:23 18 octobre 2013 | mise à jour le: 18 octobre 2013 à 15:23 temps de lecture: 3 minutes

Bon départ pour la campagne de financement de l’église de La Nativité

Amorcée l’an dernier avec comme objectif d’amasser un million de dollars d’ici 2017, la campagne de financement pour les réparations majeures de l’église de La Nativité de Notre-Dame a permis de recueillir 400 000 $ jusqu’à maintenant auprès de plus de 800 généreux donateurs.

«C’est grâce à des collaborateurs majeurs comme la Caisse Desjardins de Beauport, Paul Laberge et son épouse Thérèse Parent, les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame, les Sœurs Saint-Joseph de Saint-Vallier, les Soeurs Servantes du Saint-Coeur de Marie, Autobus Laval, les Maisons Funéraires Wilbrod Robert, l’imprimerie JB Deschamps et de généreux donateurs issus de la population en général que la campagne connaît un aussi bon départ», souligne la marguillière Gisèle Hains, présidente du comité de la campagne de financement pour les réparations majeures de l’église.

Composé de sept membres, ce comité est satisfait du démarrage de cette importante levée de fonds qui va servir à financer 30 % des travaux réalisés sur trois phases, dont 70 % de l’ensemble des coûts sont assurés par des subventions du ministère de la Culture du Québec et la Fondation du patrimoine religieux.

«Il ne faut pas lâcher, c’est tous ensemble que nous allons participer à conserver ce joyau du patrimoine religieux et culturel qu’est l’église de La Nativité de Notre-Dame de Beauport», ajoute Mme Hains.

Lancement d’une fondation

Pour assurer la pérennité de ce lieu de culte de style gothique situé au cœur de l’arrondissement historique de Beauport, une fondation vient d’être créée sous le nom de «Fondation de l’Église de La Nativité de Notre-Dame». Son principal mandat est de voir à ce que les dons versés pour les réparations majeures soient uniquement utilisés à cet effet.

«Comme nouvel organisme de bienfaisance, cette fondation peut ainsi émettre des reçus de charité qui se traduiront par des crédits d’impôt fort intéressants aux donateurs, autant dans leurs déclarations de revenus provinciales que fédérales», précise Mme Hains.

 

Les travaux nécessaires à la préservation de l’église sont en cours et s’échelonneront sur trois phases jusqu’en 2014. Le calendrier des réparations pour 2013 est bien respecté par les responsables des opérations. Le chantier de la façade devrait être terminé d’ici la mi-novembre et le début de la phase 3 est prévu au printemps prochain pour amorcer la réfection de la maçonnerie du côté sud.

Pour plus d’information ou faire un don, prière de communiquer avec Érika Fleury, coordonnatrice de la campagne, au 418 660-4965. Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *