Actualités
15:40 26 juin 2013 | mise à jour le: 26 juin 2013 à 15:40 temps de lecture: 2 minutes

Taxes scolaires: Hausse moyenne de 73 $ à la Commission scolaire des Premières-Seigneuries

Le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries a voté, hier soir, une augmentation des taxes scolaires qui se traduira par une hausse moyenne de 73 $ pour une propriété d’une valeur de 193 380 $ sur l’ensemble du vaste territoire qu’elle dessert.

Causées par des pertes de revenus importantes, ces augmentations seront en vigueur à compter du 1 er juillet et feront passer le compte de taxe de 375 $ à 449 $ dans les arrondissements de Beauport et Charlesbourg où la valeur moyenne des propriétés est de 201 667 $.

Sur le territoire de l’Île d’Orléans, les hausses varient de 52 $ à 77 $ dans les six municipalités et sur la Côte-de-Beaupré de 20 $ à 92 $ où Boischatel connaît la plus forte hausse. La Ville de Lac-Beauport et la municipalité de Sainte-Brigitte-de-Laval arrivent en tête avec des augmentations respectives de 108 $ et 98 $.

Des coupures aux services administratifs

Pour éviter de refiler une facture plus importante aux contribuables, la commission scolaire a décidé, entre autres, d’abolir une trentaine de postes aux services administratifs et de réduire le financement dans les programmes de formation professionnelle. Le nombre de commissaires diminuera aussi de 25 à 12 aux prochaines élections scolaires à l’automne 2014. L’ensemble des mesures ont permis de diminuer de 20 % l’augmentation prévue des taxes scolaires.

«Nos contribuables doivent savoir que 85 % des dépenses de la commission scolaire sont incompressibles, elles ne peuvent donc être coupées. Parmi ces dépenses, il y a la masse salariale des enseignants, le service de la dette, les coûts de chauffage, d’électricité, d’entretien et de déneigement des écoles et centres, sans oublier le transport scolaire », a mentionné Serge Pelletier, directeur général de la commission scolaire.

 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *