Actualités
20:10 6 novembre 2013 | mise à jour le: 6 novembre 2013 à 20:10 temps de lecture: 3 minutes

«Espace Saint-Grégoire», un vent de renouveau à Montmorency

Initié par l’homme d’affaires natif de Montmorency et président du Groupe Macadam, Gilles Pilote, le projet «Espace Saint-Grégoire» voulant donner une deuxième vie à l’église paroissiale a suscité de nombreux commentaires positifs, hier soir, lors d’une présentation spéciale du promoteur à une assemblée publique du Conseil de quartier des Chutes-Montmorency.

Près d’une centaine de résidents du quartier s’étaient déplacés à la salle des Chevaliers de Colomb de Montmorency pour en savoir davantage sur cet audacieux projet en quatre phases qui consiste à convertir la nef et le chœur de l’église en salle de réception multifonctionnelle pouvant accueillir jusqu’à 500 personnes dès 2014, aménager des bureaux administratifs et des espaces de location dans le transept nord et la sacristie, ainsi qu’à construire un immeuble de quatre à cinq étages comprenant 25 logements, au sud de l’église, sur le site du parc de jeux pour enfants afin de permettre le financement de l’ensemble de ce nouveau concept.

Après avoir fait l’acquisition en janvier 2013 de l’église et de terrains adjacents propriété de la fabrique de la paroisse Bienheureuse Marie-Catherine de Saint-Augustin, M. Pilote a souligné avoir signé une entente avec le diocèse de Québec pour garantir la disponibilité d’un local dédié à la pastorale. Classée valeur patrimoniale élevée, cette église a été construite en 1898 et désacralisée il y a un an. Plusieurs fidèles craignaient pour sa démolition, l’état de la bâtisse nécessitant des travaux de plus d’un million et demi de dollars.

Problèmes de stationnement à l’horizon

Invités à livrer leurs commentaires sur l’ensemble du projet, plusieurs résidents ont émis des inquiétudes à propos des problèmes de stationnement aux alentours de l’église, surtout en période hivernale où tout le secteur est congestionné. Le promoteur a tenu à les rassurer en mentionnant que son entreprise était spécialisée dans le déneigement et qu’une analyse avait été effectuée au cours des derniers mois pour évaluer les cases de stationnement disponibles en face de l’église.

«Comme ce stationnement appartient à la Ville de Québec, nous espérons faire des ententes avec elle afin de le réaménager pour offrir 20 espaces de plus et porter leur nombre à 80. Des échanges de terrains pourraient aussi se signer, car nous sommes devenus propriétaires d’espaces autour de l’église qui pourraient très bien intéresser la Ville», a ajouté M. Pilote.

Soulignant qu’il avait reçu dernièrement un avis favorable de la Commission d’urbanisme et de conservation de Québec, M. Pilote a invité les résidents du quartier à donner leur appui à ce projet qui fera bientôt l’objet d’une analyse approfondie de la part de la Division de la gestion du territoire pour vérifier la conformité avec les règlements d’urbanisme et s’il faudra procéder à des modifications au zonage.

Plusieurs citoyens ont d’ailleurs profité de cette rencontre pour féliciter le promoteur en le qualifiant de visionnaire qui amène un vent de renouveau à Montmorency, un quartier qui a été le théâtre de nombreuses fermetures de commerces au cours des 20 dernières années.

Pour plus d’information, on peut rejoindre Cynthia Hovington du Groupe Macadam au 418 661-2400.

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *