Actualités
18:34 24 septembre 2013 | mise à jour le: 24 septembre 2013 à 18:34 temps de lecture: 2 minutes

Les pèlerins affluent à la neuvaine de Sainte-Thérèse

La dévotion à Sainte-Thérèse-de-Lisieux est toujours bien vivante. Celle qui a dit peu avant sa mort : «Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre» continue d’attiser la ferveur des pèlerins qui viennent la prier au Sanctuaire diocésain de Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus.

C’est dans une église bondée de fidèles aux messes quotidiennes de 10 h 30 et 19 h 30, que le curé recteur de la paroisse, Réjean Lessard, poursuit cette tradition avec comme prédicateur invité, cette année, le poète et théologien Jacques Gauthier.

Auteur d’un septième livre sur la petite sainte intitulé «La spiritualité de Thérèse», le conférencier rappelle deux fois par jour aux pèlerins pendant ces célébrations les grandes lignes de sa vie et son grand amour de Jésus.

Une procession aux flambeaux couronne chaque messe du soir autour du sanctuaire qui sera le théâtre, en fin de semaine, d’une nuit d’adoration par le groupe d’ados «Jeunesse en route», de la bénédiction des malades, dimanche, et de la clôture de la fête patronale de la paroisse, le mardi 1 er octobre à 10 h 30, par une messe solennelle présidée par l’archevêque de Québec, Mgr Gérald Cyprien Lacroix.

Une centaine de bénévoles

Selon les statistiques de fréquentation, entre 250 et 450 personnes par jour assistent aux différentes activités de la neuvaine à laquelle collaborent plus d’une centaine de bénévoles pour l’accueil, les chants et la procession aux flambeaux.

Situé sur la rue Bertrand, dans le nord de Beauport, le Sanctuaire diocésain de Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus est le seul au Canada dédié à la dévotion à Sainte-Thérèse-de-Lisieux.

 

 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

 

 

De plus en plus de pèlerins à travers le monde se rendent depuis trois ans au Sanctuaire diocésain de Sainte-Thérèse -de L’Enfant-Jésus.  (Photo Michel Bédard)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *