Actualités
21:58 10 septembre 2013 | mise à jour le: 10 septembre 2013 à 21:58 temps de lecture: 3 minutes

Québec et Boischatel s’entendent sur l’utilisation des arénas

Après plus de deux ans de travail, la Ville de Québec et la municipalité de Boischatel ont annoncé, aujourd’hui, la conclusion d’une entente de réciprocité sur l’utilisation des arénas qui bénéficiera aussi aux résidents de L’Ange-Gardien.

Qualifiée de moment historique par le maire de Boischatel, Yves Germain, cette première conférence de presse conjointe tenue au Manoir Montmorency par Québec, Boischatel et L’Ange-Gardien a permis de savoir que plus de 700 heures de glace louées dans des arénas de Québec par les deux municipalités de la Côte-de-Beaupré pour leurs équipes de hockey mineur seront bientôt libérées, grâce à l’ouverture d’un nouvel aréna privé en septembre 2014 sur le boulevard Sainte-Anne, à Boischatel.

Estimée à 6 M$, cette nouvelle infrastructure sportive de 30 000 pieds carrés représente le rêve de jeunesse du promoteur Charles Vigneault de Boischatel qui en débutera la construction en mars 2014 sur un terrain situé à l’arrière de l’entreprise de fabrication de canons à neige Turbocristal, le long du fleuve Saint-Laurent.

Soulignant que cette entente illustrait à merveille les nombreux bénéfices que retirent les municipalités et les citoyens d’une collaboration intermunicipale, le maire de Québec, Régis Labeaume, a ajouté qu’à partir de maintenant aucune facture ne sera adressée à ces deux municipalités compte tenu de leur partenariat confirmé aussi dans d’autres projets de nature sportive à venir au cours des prochaines années.

Un complexe aquatique sur l’avenue Larue

Notant les besoins criants de la population de l’est de la ville pour des équipements sportifs de qualité, la conseillère du district de la Chute-Montmorency, Julie Lemieux, a profité de l’occasion pour annoncer à son tour un projet de construction d’un nouveau complexe aquatique récréatif sur le site de l’aréna Gilles-Tremblay.

«On sait tous que cet aréna est désuet et qu’il en coûterait au moins 8 M$ pour en financer les réparations. Il devrait être démoli d’ici deux à trois ans pour faire place à de nouvelles installations sportives modernes qui seront certainement très appréciées des gens d’affaires de l’avenue Larue», a mentionné Mme Lemieux.

Selon l’entente, les municipalités de Boischatel et de L’Ange-Gardien contribueront financièrement en déboursant pour les frais d’exploitation de ces nouvelles installations, dont leur population pourront en bénéficier tout comme l’ensemble des résidents de tous les arrondissements de Québec. Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *