Beauport Express
11:15 12 septembre 2021 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 11:12 Temps de lecture: 3 minutes

La parole aux candidats

La parole aux candidats
Photo: Twitter - Élections CanadaLes élections fédérales canadiennes de 2021 ont lieu le 20 septembre.

Beauport Express vous présente les candidats dans la circonscription de Beauport-Limoilou à l’aide de trois questions ciblant des enjeux majeurs.

Julie Vignola, Bloc québécois

Julie Vignola est une enseignante née à Sept-Îles sur la Côte-Nord et établie dans le secteur Maizerets.

Québec Hébdo : Sur quels principaux aspects locaux doit s’appuyer la relance postpandémie?

Julie Vignola : «La relance doit passer par une transition énergétique. Le Canada est un pays pétrolier, 4e en importance au monde! Le Québec a la capacité de relancer l’économie grâce à son savoir et ses compétences en ressources naturelles et en environnement. Le principal problème auquel l’économie fait face est la pénurie de main-d’œuvre. Le Bloc québécois a sept propositions pour aider les entrepreneurs à trouver des employés. La suspension de la PCRE, avec des possibilités de soutien pour les arts et la culture, plus durement touchés; des mesures encourageant le travail des aînés qui désirent demeurer sur le marché du travail sans pénalité pour leur pension font partie des mesures proposées.»

QH : Quelles sont vos priorités en matière de transport régional?

JV : «Le dossier du troisième lien relève du gouvernement du Québec. Donc, ce sera à la population de faire connaître sa position lors de l’évaluation du BAPE et par les autres moyens disponibles. Le réseau de transport structurant semble être sur la bonne voie et bien accepté par la population. Cependant, on parle peu du pont de Québec. Aucun gouvernement n’a réussi à régler le problème. Depuis 2015 les libéraux ont brisé toutes leurs promesses sur ce dossier. Les Conservateurs avaient promis de l’argent en 2014 (75M$) mais ne l’ont pas transféré avant les élections de 2015. Le pont de Québec est un joyau qui mérite un bien meilleur traitement.»

QH : Et l’environnement, comment on s’en occupe dans l’immédiat?

JV : «Le Bloc québécois propose de nombreuses mesures pour favoriser la transition énergétique et protéger l’environnement. Le dépôt d’un projet de loi afin d’insérer dans la Loi sur la carboneutralité les cibles obligatoires et inaliénables de réduction des GES pour le gouvernement canadien pour 2030 est l’une de ces mesures. Le Canada investit davantage dans les industries pétrolières que dans la protection de l’environnement. C’est assez. Nous proposons des mesures pour diminuer la quantité de pesticides sur nos aliments. Ainsi, jamais plus Santé Canada, peu importe qui gouverne, ne pourra avoir plus de considération pour les des lobbyistes que pour la santé de la population et la protection de l’environnement.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *