Beauport Express
11:15 11 septembre 2021 | mise à jour le: 9 septembre 2021 à 09:43 Temps de lecture: 3 minutes

La parole aux candidats

La parole aux candidats
Photo: Twitter - Élections CanadaLes élections fédérales canadiennes de 2021 ont lieu le 20 septembre.

Beauport Express vous présente les candidats dans la circonscription de Beauport-Limoilou à l’aide de trois questions ciblant des enjeux majeurs.

Ann Gingras, Parti libéral

Québec Hébdo : Sur quels principaux aspects locaux doit s’appuyer la relance postpandémie?

Ann Gingras : «L’économie et des mesures de diminution du coût de la vie sont au centre de notre plan pour la relance. Beaucoup de citoyens déboursent 30% de leurs revenus en loyer. Pour améliorer l’accès à un logement abordable, nous créerons de nouveaux logements et lutterons contre les rénovictions. Nous travaillons aussi avec Québec pour créer 37 000 places en garderie, un objectif qui serait abandonné par les conservateurs. Nous portons une attention particulière aux aînés. Nous voulons bonifier le Supplément de revenu garanti, permettant aux 65 ans et plus de recevoir entre 500 à 750$ de plus annuellement.»

Originaire de Québec, Ann Gingras a présidé le Conseil central de  Québec – Chaudière-Appalaches (CSN) pendant 22 ans.

QH : Quelles sont vos priorités en matière de transport régional?

AG : «En 2017, 43% des émissions de gaz à effet de serre proviennent du secteur des transports. Si nous souhaitons diminuer nos GES, il faut se concentrer sur une véritable transformation dans nos modes de transports. Comme députée de Beauport–Limoilou, je vais m’engager à collaborer et consulter avec les partenaires afin de supporter des projets d’envergures de transport en commun dans la région, qui rencontrent les critères environnementaux et l’acceptabilité sociale des gens d’ici. Contrairement aux Conservateurs et au Bloc, nous ne présenterons pas d’avis sur des projets de transport avant la réalisation des analyses de faisabilité et environnemental du gouvernement fédéral.»

QH : Et l’environnement, comment on s’en occupe dans l’immédiat?

AG : «Personne ne prend plus au sérieux la crise climatique que le Parti libéral du Canada. Nous avons instauré la première taxe sur la pollution et nous sommes toujours en bonne voie d’atteindre notre objectif de carboneutralité d’ici 2050. À court terme, nous proposons un plan pour recycler davantage de bouteilles de plastique en rendant les producteurs responsables du recyclage de leurs déchets, nous voulons également protéger et nettoyer nos cours d’eau, et réduire le gaspillage en prolongeant la durée de vie des appareils ménagers en créant un droit à la réparation.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *