Beauport Express
08:34 9 septembre 2021 | mise à jour le: 9 septembre 2021 à 08:45 Temps de lecture: 4 minutes

Allonger la vie des actifs industriels grâce à l’intelligence artificielle

Allonger la vie des actifs industriels grâce à l’intelligence artificielle
Photo: Gracieuseté - BEAPLa plateforme élaborée par BEAP permet de calculer, de tracer et de produire des rapports pour assurer la longévité des infrastructures.

Cinq entrepreneurs ont créé BEAP, une entreprise de technologie propre au service des industries minières et énergétiques. Grâce à une compilation des données couplée à l’intelligence artificielle, l’entreprise offre des «bilans de santé» destinés à prévenir les conséquences d’un bris des infrastructures industrielles sur l’humain et son environnement. 

«On a voulu prendre cette connaissance des technologies et créer un concept qui pourrait être bon pour l’environnement, explique Étienne Larivière, co-fondateur de BEAP. Nous nous sommes dit que nous allions travailler de concours avec les industries dites “polluantes” pour réduire leurs impacts.»

Mieux vaut prévenir que guérir

Un adage qui correspond à la vision de cette entreprise de technologie propre. Concrètement, les dirigeants collaborent avec les industries minières et énergétiques pour assurer un suivi de l’état de leurs infrastructures. L’objectif est de prévenir des bris imprévus et de garantir la longévité des installations. «Pour l’un de nos projets, on voulait réduire les impacts de fuite d’eaux usées dans les bassins de rétention miniers, détaille le cofondateur. Il s’avère que ces fuites créent des eaux rouges dans les nappes phréatiques et les rivières et détruisent la vie. L’objectif était de capter une fuite potentielle pour justement être capable de prévenir des conséquences importantes.»

Les fondateurs de BEAP souhaitent contribuer à la performance et la responsabilisation des industries.

Pour illustrer l’action d’éviter des «blessures» infrastructurelles des entreprises, Étienne Larivière fait référence à un «bilan de santé» réalisé à l’aide d’une compilation de données des industries centralisées sur une plateforme. Puis, par l’entremise de l’intelligence artificielle, l’entreprise applique des modèles de dégradation et les solutions pour entretenir les infrastructures. «À partir de cette compilation de données, nous sommes capables de déterminer si son bilan est bon ou non et comment améliorer la vie et la longévité de cet équipement.» Il est à noter qu’outre le fait de réduire des impacts environnementaux, ce suivi précis des infrastructures permet également de minimiser les accidents humains et de réduire les coûts pour les industries. 

Travailler conjointement 

Parmi la clientèle de l’entreprise, figurent des industries minières et énergétiques dont l’impact sur l’environnement peut s’avérer majeur. Au lieu de s’opposer à ces entreprises, les fondateurs ont décidé de travailler de concours avec leurs décideurs. «Le fait de travailler avec eux au lieu d’être contre eux, c’est la meilleure solution, pense le Beauportois. Ces industries et entreprises seront toujours là, on préfère unir nos forces pour diminuer le plus possible leur impact. Et nous avons constaté que la majorité de ces dirigeants n’ont pas forcément les solutions, mais bien l’intention de réduire leur impact.»

Ascension  

Ouverte en 2020, l’entreprise à obtenu une aide d’Investissement Québec d’un montant de 1,2M$ pour développer leur plateforme d’intelligence artificielle, en collaboration avec la firme Norda Stelo qui viendra en aide, entre autres industries minières, à Minerais de Fer Québec. «Notre objectif est d’entrer dans un maximum d’industries minières.»

Pour les entrepreneurs, l’objectif est de «faire ses preuves au Québec» pour conquérir un marché international. «L’avantage des industries minières du Québec c’est qu’elles sont aussi déployées à l’international, soulève-t-il. Nous voulons continuer à diminuer les impacts négatifs tant sur l’opérationnel pour les entreprises, mais aussi pour les impacts humains, la mise en danger des personnels et les impacts environnementaux.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *