Beauport Express
07:30 8 septembre 2021 | mise à jour le: 7 septembre 2021 à 18:29 Temps de lecture: 3 minutes

Lancement d’un club de triporteur à Beauport 

Lancement d’un club de triporteur à Beauport 
Photo: Photo Métro Média – Marine LobrieauPour le créateur du club, les sorties en groupe sont également une façon de sortir en toute sécurité et de veiller les uns sur les autres.

Jean-Charles St-Pierre, 95 ans, annonce la création d’un club de triporteur à Beauport. Ancien motocycliste, le retraité souhaite réunir des adeptes pour des sorties et des bons moments en communauté. 

«C’est un club qu’on veut former. On veut avoir un petit groupe pour que ce soit plaisant et agréable ensemble», explique d’emblée M. St-Pierre. Le Beauportois, passionné de deux-roues est victime d’un accident de la route à l’âge de 90 ans. Il décide alors d’arrêter la motocyclette et d’acquérir un triporteur un an plus tard. «Sans cet accident, je pense que serai encore en train d’en faire, affirme-t-il. Mais, posséder un triporteur, ça donne la liberté et le plaisir de ne pas être pris à la maison.»

C’est ce sentiment de liberté et le plaisir de partager en groupe que Jean-Charles St-Pierre souhaite retrouver. D’ailleurs, il n’en est pas à sa première formation de club. «J’avais formé un club de moto, se souvient-il. Nous étions 32 membres, on allait partout, aux États-Unis, on pouvait voyager», raconte-t-il avec émotion. 

Petite autonomie, mais grande volonté 

 L’ancien motard l’admet, «le triporteur ce n’est pas pareil à cause de l’autonomie de la batterie.» En effet, le véhicule possède une charge maximale de 60 km, ce qui implique une adaptation de parcours. «Il faut penser au retour dans ces 60 km, alors ça impacte les déplacements», explique-t-il.

Mais s’adapter fait partie de la philosophie de cet homme dynamique. «On s’organise en conséquence et ce n’est pas un problème. On prend même le bateau de la traverse et on s’en va à Lévis, on trouve aussi le long du fleuve de belles pistes cyclables. On peut aller à bien des places», promet-il. 

Ces sorties sont aussi surtout l’occasion de partager et de lutter contre l’isolement. «Si nous sommes plusieurs pendant les balades nous pouvons tous aller dîner au restaurant et à différents endroits. C’est ça que je veux réorganiser, car il y a des gens que je rencontre qui me disent qu’ils aimeraient faire du triporteur et en avoir un et je leur réponds “et bien, allez-y!”»

Faire partie du club Écolo

Toute personne possédant un triporteur est invitée à contacter Jean-Charles St-Pierre au 418-667-9170 pour de plus amples informations. «C’était pareil au commencement de mon club de moto, puis avec des annonces nous avons été 32 membres», soulève-t-il, convaincu et déterminé à créer le même engouement pour son club de triporteur. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *