Beauport Express
09:46 31 août 2021 | mise à jour le: 31 août 2021 à 09:50 Temps de lecture: 3 minutes

Marcher en coeur

Marcher en coeur
Photo: Gracieuseté/Jonathan GarneauJonathan Garneau entouré de son cardiologue, le Dr Mario Sénéchal à gauche et son chirurgien cardiaque, le Dr Éric Charbonneau à droite.

CARITATIF. Jonathan Garneau a organisé le DÉFI 20 COEUR -vainqueur- destiné à lever des fonds pour la Fondation de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ). 80 km et 7300$ plus tard, le jeune sportif opéré du cœur il y a sept mois instaure des «prolongations» qui se termineront en septembre. 

«Il y avait beaucoup d’émotions dans l’air, ça s’est passé à merveille, je suis très fier et satisfait», témoigne-t-il après avoir relevé le défi la semaine passée. Son défi a réuni plus de 50 participants au départ de la marche et entre 20 et 30 personnes dans les différents segments du parcours qui a démarré des Plaines d’Abraham jusqu’au Lac Saint-Charles

Pour la symbolique, les médecins qui ont pris en charge M.Garneau ont également participé au défi. «Il y avait des discussions très enrichissantes, constate-t-il. Le but était d’amasser des fonds mais aussi de partager. J’ai entendu de belles histoires, j’ai vu des gens se dépasser et finir avec moi les larmes aux yeux.» Parmi les marcheurs, cinq patients opérés par le Dr Mario Sénéchal et le chirurgien Éric Charbonneau se sont dépassés en leurs compagnies.

Entre prévention et espoir

Sportif depuis toujours, le Beauportois reçoit un diagnostic de défaillance cardiaque en 2020. À l’hôpital, l’équipe médicale constate que sa valve mitrale est détériorée à hauteur de 4/4, il doit être opéré en urgence. Malheureusement, une phlébite au bras retarde le processus. Son opération est également repoussée de nombreuses fois à cause de l’épidémie, «la quatrième fois a été la bonne, j’ai été opéré en janvier dernier.»

Les modalités des prolongations sont annoncées dans la section «événements» de la page Facebook DÉFI20COEUR.

Sept mois plus tard, il revient avec ce défi et une entière gratitude envers l’équipe médicale. «C’est aussi l’objectif de ce défi, j’ai été épaulé et bien reçu depuis le début, de bons services et soins de qualité.» À travers son histoire, il souhaite également faire la promotion de l’activité physique et ses bénéfices sur la santé.

La suite… 

En véritable sportif friand de défis, il a institué «les prolongations»  après la course. Il réalisera jusqu’au 20 septembre des segments du parcours tout en invitant les volontaires à aller se dépasser. «Je rêve un peu symboliquement d’atteindre les 10 000$ et je me demande d’ailleurs si je ne vais pas me lancer le défi de parcourir une nouvelle fois les 80 km. Si tout se passe bien, il y a de fortes chances que ça arrive», promet-il. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *