Beauport Express
15:02 4 août 2021 | mise à jour le: 5 août 2021 à 13:50 Temps de lecture: 4 minutes

La forêt nourricière 100% citoyenne voit le jour

La forêt nourricière 100% citoyenne voit le jour
Photo: Gracieuseté – Croque ton quartierParticularité: n’importe qui peut venir planter et en faire la récolte, mais, il est aussi possible de cueillir sans avoir participé à la plantation.

AGRICULTURE URBAINE. Après quatre années d’attente, l’organisme communautaire Croque ton quartier a eu l’autorisation de la Ville de débuter la première étape de son projet de forêt nourricière à Beauport.

«L’autorisation est tombée le jour de la terre le 22 avril ou nous avons eu l’autorisation de planter sur le terrain», explique Marie-Claude Fontaine, la présidente de l’organisme. Pionnière, l’association a réussi le pari de créer une forêt nourricière 100% citoyenne sur l’un des terrains détenu par la Ville de Québec. Cette initiative a nécessité du temps et des démarches avant de voir le jour. «Nous sommes un collectif citoyen et c’est un terrain de la Ville. Nous sommes la première forêt nourricière entièrement citoyenne et nous en faisons la réalisation de A à Z, c’est nouveau», détaille la présidente.

Permaculture et sécurité alimentaire 

La forêt nourricière a été élaborée en collaboration avec l’organisme Conception Perma-Nourricière, en respectant les codes des milieux de vie autosuffisants. «Nous visons le moins d’entretien possible, c’est ce qui se passe en permaculture, chaque arbre a une place particulière pour protéger et collaborer avec les espèces, explique-t-elle. Après 8 ans, il n’y a pratiquement plus besoin d’intervention humaine, on vise cet objectif comme une forêt.»

120 bacs potagers sont installés dans le secteur de Beauport

Pour le moment, ce sont des pommes de terre qui ont été plantées. Dès cet automne, les membres du collectif projettent d’intégrer une trentaine d’arbustes puis «d’intensifier la plantation.» Aussi, la présidente rappelle que la récolte est indépendante de la plantation. En ce sens, la cueillette des végétaux est permise pour l’ensemble des citoyens. L’association souhaite sur le long terme créer des partenariats avec d’autres organismes qui œuvrent pour la sécurité alimentaire «pour avoir des techniques de jardinage écologiques mais aussi par solidarité avec les citoyens qui ont besoin d’avoir ce type d’aliments frais plus facilement», soulève-t-elle.

Les prémisses de la forêt nécessitent une implication citoyenne avec des plans d’entretien et de récolte pour assurer sa pérennité. «On doit aussi rassurer la ville sur le fait que ce projet peut durer à long terme et faire en sorte qu’il soit rassembleur pour arriver à cette mobilisation.» Depuis, la Ville de Québec travaille en étroite collaboration avec l’organisme pour créer un canevas qui sera disponible pour les autres organismes aux projets similaires. 

Actualités effervescentes 

Depuis sa création en 2017, les missions de l’OBNL se sont bien étendues. Parmi ses réalisations, le projet Croque mon potager, une initiative qui a permis d’installer 120 bacs à légumes dans le secteur de Beauport en collaboration avec Re-Fa-vie, la CDC de Beauport, le CJE Montmorency et Entraide Agapè. La place éphémère pour sa 4e édition et l’activité Croque ton vélo. D’ailleurs l’association a été choisie par la fondation Béati pour l’ouverture et la rémunération à temps partiel d’un poste de coordination durant trois ans. «Ça nous permet de faire des liens avec la Ville, les organismes, les projets de fond, c’est une belle nouvelle. On essaie de devenir une plateforme citoyenne où les idées qui correspondent à nos missions de solidarité et de résilience puissent se concrétiser», conclut Mme Fontaine.

Articles similaires

Commentaires 3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Laurent Bérubé

    Fort intéressant comme article sauf que… il manque, il me semble une information importante, où est situé la forêt. La photo nous indique rien !

  • Laurent Bérubé

    Fort intéressant comme article sauf que… il manque, il me semble une information importante, où est située la forêt. La photo nous indique rien !

    • Marine Lobrieau

      Bonjour monsieur Bérubé, merci pour votre commentaire. La forêt nourricière se situe entre les rues Sainte-Catherine et Bourbeau sur Coubertin.
      Vous pouvez également taper dans Google Map : « forêt fruitée-serrée serrée Croque ton quartier » pour une indication GPS. Bonne journée.