Actualités
14:18 26 novembre 2019

Le Café de la poste demeure bien vivant

Le Café de la poste demeure bien vivant
Il était important pour le commerce d’être ouvert pour l’évènement de l’avenue Royale fête Noël qui se déroulera le 9 décembre et qui apportera des revenus non négligeables au café. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

COMMERCE. La brûlerie beauportoise le Café de la poste a fait bien peur à sa clientèle alors qu’une fermeture a été évitée de justesse. Finalement, le café demeure ouvert à sa clientèle et n’a jamais fermé ses portes au grand plaisir d’Annie Grenier, la propriétaire du commerce depuis 2014.

«J’ai beaucoup investi dans mon commerce et j’étais dévastée à l’idée de fermer. À la dernière heure, un partenaire d’affaires, qui est également dans le milieu du café, s’est montré intéressé. Je ne peux pas trop en dire, car l’entente n’est pas encore ficelée, mais le commerce va survivre», annonce avec émotion la propriétaire.

Un problème financier personnel de la propriétaire était la source du problème. «Je ne veux pas entrer dans les détails, mais j’avais des tracas financiers. Le café est rentable et c’est ce qui a attiré mes partenaires d’affaires à investir, car ils voient le grand potentiel de l’entreprise. Ils seront en mesure d’insuffler de la vie au commerce.»

Le commerce vend du café torréfié, du café équitable, viennoiseries et sandwichs. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Le café, qui est situé au 674 avenue Royale, possède deux angles différents à sa rentabilité. Il y a évidemment la brûlerie où les clients beauportois viennent consommer, mais il existe également un volet commercial. L’entreprise qui porte le nom de SudCafé vend et livre du café à plusieurs commerces de la région. Annie Grenier assure que les deux volets combinés résultent dans un bilan financier positif du commerce.

Support

Avec les rumeurs de fermeture, la boutique a reçu un grand nombre de témoignages d’amour de la part de sa clientèle. En plus de voir une augmentation de sa clientèle dans les derniers jours, la femme d’affaires assure que cette vague d’amour lui a grandement fait du bien au niveau personnel. «Je suis une maman monoparentale de deux filles et la situation me causait beaucoup de stress. J’étais devenue irritable. Je voulais que la situation se règle et je tiens à remercier ma clientèle fidèle. Tous ces bons commentaires m’ont aidé à passer à travers cette situation difficile.

Horaire régulier

Si à court terme, la brûlerie continue d’opérer avec un horaire allégé, un horaire normal est souhaité par la propriétaire. «Les choses vont se stabiliser avec le partenariat d’affaires. L’objectif est de revenir comme les choses étaient avant dès que cela sera possible ce qui veut dire être ouvert le samedi et fermer à 18h le jeudi et vendredi.»

Page Facebook du café: www.facebook.com/bruleriecafedelaposte/

 

Annie Grenier est devenue propriétaire du commerce en septembre 2014. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Émile lapierre

    Super nouvelle!
    Que du bon pour le futur

  • Denis Fulham

    Bonjour Annie! Je t’envoie énormément d’ondes positives et beaucoup d’énergie du coeur. Bon succès femme de réussite et d’espoir. A la proxima xx

  • France simoneaufrance2010gmail.com

    Félicitations je ne connaissais pas ce café. C est sur que je vais y aller bientôt.