Beauport Express
10:33 25 septembre 2019

Un premier roman à 53 ans pour Roger Mathieu

Un premier roman à 53 ans pour Roger Mathieu
Roger Mathieu a déjà travaillé à la Ville de Beauport jusqu’à sa fusion avec la Ville de Québec. (Photo gracieuseté)

LITTÉRATURE. Le Beauportois Roger Mathieu a traversé plusieurs épreuves dans sa vie, dont le décès de sa femme aux mains du cancer, mais cette longue liste d’obstacles l’a aidé à forger un cheminement intérieur qui lui a permis de signer son premier roman sprituel intitulé Tout est une bénédiction.

«Un livre qui ressemble au style de L’alchimiste de Paulo Coelho, je pense que mon bouquin peut intéresser tous ceux qui cherchent un sens à la vie», affirme le père de quatre enfants.

Roger Mathieu au Salon international du livre de Québec. (Photo gracieuseté)

La construction du roman s’est déroulée sur une dizaine d’années pour celui qui offre une explication qui va au-delà de la première impression. L’auteur utilise l’histoire de Katie, une petite-fille qui vient d’assister aux funérailles de sa grand-mère Lorrie morte dans un accident de voiture,  pour plonger le lecteur dans un questionnement temporel.

Katie trouvera du réconfort auprès de son grand-père. Plusieurs conversations avec le vieil homme permettront au lecteur de se poser des questions sur le sens des choses. «Lorsque des personnes subissent des traumatismes, notre société offre bien souvent des solutions en surface. Le nouvel âge affirme que rien n’arrive pour rien, mais je crois que ce courant de pensée est mal équipé face à de réelles tragédies humaines. Je pense qu’en suivant les conversation entre le grand-père et sa petite-fille, on peut pousser la réflexion un peu plus loin et finalement arriver à affirmer que tout est une bénédiction.»

Si certains auteurs qui débutent dans le métier peinent à trouver une maison d’édition, ce n’est pas le chemin emprunté par Roger Mathieu. «J’ai choisi de m’autopublier simplement parce que je ne voulais pas perdre mes droits d’auteur. Je pense que l’écriture de mon livre est d’une très bonne qualité et je n’étais pas prêt à renoncer à mon style d’écriture», mentionne celui qui agit comme consultant en gestion et planification stratégique dans la vie quotidienne.

Un deuxième livre

L’auteur qui affirme avoir trouvé la paix intérieure travaille déjà à la suite de son premier roman. «Je ne veux pas trop en dire, mais le grand-père va léguer un livre à Katie. C’est à partir de cela que j’espère enclencher une nouvelle réflexion chez le lecteur.»

Pour en savoir plus sur l’auteur et son œuvre qui est également disponible disponible dans le réseau des bibliothèques de la Ville de Québec: https://rogermathieuauteur.com/

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *