Beauport Express
13:41 28 août 2019

Le cercle de fermières de Beauport: 100 ans, ça se fête!

Le cercle de fermières de Beauport: 100 ans, ça se fête!
Le sens de l’humour de ces dames est encore bien présent alors qu’elles ont toutes mentionné à l’auteur de ces lignes qu’elles n’étaient pas présentes lors de la fondation du cercle. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

ENTRAIDE. La première réunion du cercle de fermières de Beauport s’est déroulée le 11 mars 1920 sous la présidence de l’abbé Chouinard, vicaire de l’époque. Bien de l’eau a coulé sous les ponts depuis cet évènement et la mission de l’organisme a un peu changé.

«Le but du cercle était à cette époque de garder les jeunes filles d’agriculteurs dans leur milieu rural et de conserver au foyer toutes ces belles dames. Maintenant, nous sommes dans une période de conservation du patrimoine et notre défi est de garder en vie toutes ces connaissances en ce qui a trait aux arts textiles», mentionne Jacqueline Fournier, membre du comité de communication et du recrutement.

Alors que le cercle s’apprête à fêter ses 100 ans de fondation, plusieurs évènements prendront l’affiche pour souligner ce passage historique. «On commence ça en force avec un souper spaghetti et une soirée dansante le 5 octobre au Centre de loisirs Mgr-de Laval. Les cartes sont en vente au coût de 20$. Il y aura le marché de Noël les 23 et 24 novembre et la 53e édition du salon de mai, qui se déroulera du 30 avril au 3 mai 2020. Finalement, le plus gros évènement sera le 14 juin alors que nous aurons un immense brunch qui sera précédé d’une messe. On aimerait que ce soit l’apothéose alors que nous voudrions atteindre le plateau des 100 membres pour notre année centenaire», précise la présidente du cercle de fermières de Beauport, Liette Saillant.

Le directeur général du Festival de cinéma de la Ville de Québec, Ian Gailer avec une étole officielle autour du cou. (Photo gracieuseté)

Une décennie magique

Si le nombre de fermières est en légère augmentation avec 79 membres à l’heure actuelle, l’organisme a déjà vu des meilleurs jours alors que les années 80 étaient glorieuses pour l’organisation. «Nous sommes déjà montées à 215 membres lors de cette décennie, mais il demeure que le cercle est encore très actif et nous sommes présentement en période de recrutement», mentionnent les membres dirigeantes au cours d’une réunion à la préparation du centenaire.

Diversité des activités

Le travail des fermières de Beauport contribue à aider plusieurs organismes de la région. «Nous avons commencé les cuisines collectives, nous fabriquons des bonnets de nuit pour les personnes souffrant du cancer, nous fabriquons des tabliers pour un organisme qui donne des cours de cuisine aux enfants défavorisés, nous donnons des cours de couture aux enfants de 8 à 15 ans et c’est aussi nous qui fabriquons l’étole qui est remise aux gagnants lors du Festival de cinéma de la Ville de Québec. Nous donnons un coup de main à la communauté et, simultanément, nous aidons des personnes à sortir de l’isolement en faisant partie du cercle», souligne la présidente.

L’histoire des fermières

Les fermières de Beauport, dont plusieurs proviennent de la Côte-de-Beaupré, ont une histoire riche qui contient plusieurs évènements marquants. Comme ce fut le cas lors du 80e anniversaire de l’organisation, un album souvenir sera conçu afin d’aider la population et ses membres à se souvenir des moments importants du cercle depuis sa création et ainsi garder une trace indélébile de cet organisme qui aide Beauport depuis maintenant un siècle.

Consulter la page Facebook du cercle de fermières de Beauport pour plus d’informations sur les activités du centenaire. www.facebook.com/cercledefermieresdebeauport/

Des fermières en action lors d’un atelier. Il est surprenant d’apprendre que les fermières utilisent également l’informatique dans les patrons de tissage et en broderie également. (Photo gracieuseté)
Les présidentes du Cercle de fermières de Beauport dans l’histoire. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *