Beauport Express
11:11 16 août 2019

Commission scolaire des Premières-Seigneuries: mouvement de personnel dans les différentes directions d’écoles

Commission scolaire des Premières-Seigneuries: mouvement de personnel dans les différentes directions d’écoles
(Photo Métro Média – Jean Carrier)

ÉDUCATION. La fin de l’année scolaire envoie les élèves et les professeurs vers des vacances bien méritées. C’est aussi le temps de l’année où les commissions scolaires finalisent les derniers mouvements de personnel pour entamer la prochaine année scolaire du bon pied. Voici un survol des changements survenus sur le territoire de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries (CSPS).  

 Au secondaire

À l’école la Courvilloise, Simon Mainville a été promu à la direction de l’École. À l’École du Mont-Sainte-Anne, Luc Paquet s’est installé aux commandes de l’institution pendant la dernière année scolaire. Le même phénomène s’est produit à la Polyvalente de Charlesbourg alors que Jean-François Roussel est maintenant en poste à la direction. À l’École Samuel-De Champlain, Karina Hayes a été nommée par intérim comme directrice à la place de Carl Ouellet. À l’École de la Seigneurie, Marie-Josée Landry a reçu une nouvelle affectation comme directrice et Manon Dufour est à la direction par intérim de l’École des Sentiers. Finalement, Annie Gosselin a été affectée pendant la dernière année scolaire comme directrice de l’École le Sommet.

Au primaire

Patricia Boulé a été promue directrice à l’École Arc-en-Ciel alors que Francis Thiffeault a pris la direction au cours de la dernière année scolaire de l’École des Beaux-Prés et de la Pionnière. Isabelle Girard a reçu une nouvelle affectation à la direction de l’École Boischatel. Sébastien Godbout a été promu comme directeur à l’École Cap-des-Neiges alors que Carl Barrette est arrivé en cours d’année à la direction de l’École Harfang-des-Neiges. Dans un dernier temps, Valérie Grondin a été nommée par intérim à la direction de l’École de la Ribambelle et la même chose est arrivée à Steeve Drouin à l’École Saint-Michel.

Le mouvement de personnel est tout à fait normal à la CSDPS alors que les directeurs remplissent souvent des mandats de quelques années. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *