Actualités
16:34 11 août 2019

Club Rotary de Beauport: une 12e année à se démarquer des autres

Club Rotary de Beauport: une 12e année à se démarquer des autres
La 12e édition se déroulera le vendredi 20 septembre à 19h au Centre de loisirs Monseigneur-de-Laval. (Photo gracieuseté)

ÉVÈNEMENT. Les organismes manquent souvent d’imagination lorsque vient le temps de faire une campagne de financement pour amasser des fonds. Les conférences et soupers bénéfices sont monnaie courante. Le Club Rotary de Beauport procède de façon complètement différente depuis 12 ans. L’activité proposée est le parquet de la bourse.

«Lors de la soirée du 20 septembre prochain, le parquet de la bourse propose aux entreprises commanditaires de simuler un jeu interactif avec un parquet de la bourse et des actions fictives des entreprises commanditaires. À la fin de la soirée, l’entreprise dont l’action vaut le plus est déclarée gagnante de la soirée», mentionne le responsable de l’évènement, Daniel Parent.

Grâce à cette façon de faire, le Club Rotary de Beauport amasse une moyenne de 12 000$ par année. «C’était près de 13 000$ l’an dernier. Pour que le jeu fonctionne bien, il faut entre 15 et 20 entreprises et environ 150 personnes sur le parquet. On peut difficilement dépasser 200 personnes.»

Le comité organisateur voulait souligner le travail d’Yvon Girard, qui ne pouvait pas être présent pour la photo, pour son travail dans la promotion de l’évènement. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Il y a déjà sept entreprises qui ont confirmé leur participation pour l’édition de septembre prochain alors que l’organisateur est confiant de trouver un nombre suffisant. «C’est un peu le défi qui se présente à nous de faire ça en septembre, car la recherche de commanditaires  est plus difficile l’été avec les vacances pour beaucoup d’entreprises. Cependant, ça va bien et la 12e édition devrait être à nouveau un succès.»

Comme le parquet de la bourse est le seul moyen de financement du club, le succès de la soirée est important pour bien des organismes. «C’est une nouvelle façon d’aider les gens et avec l’argent accumulé, on peut se permettre d’aider plusieurs projets et organismes de Beauport, dont l’Escadron 630 Rotary de Beauport, Communautés Solidaires, Cuisine collective Beauport, Re-Fa-Vie (Ressources familiales la vieille Caserne), Matinée frimousse et Fraternité Saint-Alphonse», mentionne la présidente du Club Rotary Beauport, Caroline Fontaine.

Une habitude

Pour cette soirée de financement importante, le Club Rotary de Beauport a confié la présidence d’honneur de l’évènement à Dino Marzoro de l’entreprise CIOT Québec. Pour le chef d’entreprise, l’entraide est une habitude familiale. «Du temps de mes parents, c’était les Chevaliers de Colomb, maintenant c’est autre chose. C’est vraiment une bonne cause et je dois dire qu’aider, ça fait du bien. Le problème c’est que ça fait tellement de bien que ça devient une habitude. Une habitude que, j’espère, d’autres vont prendre.»

Dino Marzoro travaille pour l’entreprise familiale CIOT Québec depuis 49 ans en affaires. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *