Actualités
14:52 6 juin 2019

Déboisement au Centre de plein air de Beauport: plusieurs sentiers disparaissent, les activités continuent

Déboisement au Centre de plein air de Beauport: plusieurs sentiers disparaissent, les activités continuent
Le déboisement est nécessaire afin de retirer le sable des terrains de l’entreprise CSL-LOMA. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

ENVIRONNEMENT. Après avoir prêté gratuitement pendant une quarantaine d’années à la Ville de Québec des terrains à proximité du Centre de plein air de Beauport, l’entreprise CSL-Loma reprend les terrains afin de les exploiter.

«On a attendu aussi longtemps qu’on le pouvait, mais on est rendu là dans le développement de l’entreprise. Il faut procéder à l’exploitation des terrains pour la sablonnière. Ce n’est pas une surprise pour l’administration de la Ville, ça fait plus d’un an qu’elle sait que l’on voulait reprendre nos terrains», précise le président de CSL-Loma, Steve Welch.

Si la Ville n’est pas surprise, plusieurs résidents et utilisateurs du Centre de plein air de Beauport ont fait un saut en voyant le paysage beauportois changé. «Je comprends très bien la situation. Regarder de la machinerie procéder à l’abattage des arbres peut choquer la population. Cependant, je crois fermement qu’au moment où les gens vont apprendre que les terrains nous appartiennent depuis très longtemps, ils vont comprendre. Je pense que la Ville aurait pu mieux préparer les gens en les avertissant de ce qui allait arriver avec les terrains nous appartenant», mentionne simplement le dirigeant en soulignant malgré tout entretenir des bons rapports avec la Ville.

En ce qui concerne le Centre de plein air de Beauport, les activités demeurent accessibles à la population. Même si les sentiers situés sur les terrains de la CSL-Loma seront fermés, les sentiers appartenant à la Ville demeurent ouverts et accessibles aux usagers. La Ville a aussi mentionné par communiqué que la tarification demeure inchangée et qu’elle travaille à définir les trajets de ski de fond pour l’hiver prochain.

Cette information a été confirmée par Steve Welch. «Il n’y a aucune exploitation durant l’hiver et on va procéder à l’exploitation de nos terrains en deux sections. Cela va permettre aux fondeurs la pratique de leur activité préférée. Chaque phase d’exploitation devrait normalement durer cinq ans.»

Revente des terrains

Le dirigeant s’engage après l’exploitation du site et le retrait des millions de tonnes de sable à vendre les terrains à la ville pour une somme symbolique. «Mon but est de redonner les terrains pour que les citoyens puissent en profiter à nouveau, on avait fait la même chose à Sainte-Brigitte-de-Laval après un projet. On avait même planté des pins gris avant de redonner les terrains à la municipalité et cela avait très bien réussi. Si c’est le futur désir de la Ville, cela va nous faire plaisir de refaire la même chose et dans le cas contraire, ils pourront faire ce qu’ils veulent des terrains.»

Plusieurs sentiers de marche du Centre de plein air de Beauport seront encore accessibles. (Photo Métro Média – Jean Carrier)
L’entreprise CSL-LOMA a reçu toutes les autorisations nécessaires de l’administration Labeaume pour procéder à l’abattage des arbres sur les terrains situés en bordure du Centre de plein air de Beauport. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *