Beauport Express
16:22 4 juin 2019

Un local bien à eux

Un local bien à eux
René Dion procède à la coupe officielle du ruban. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

PROJET. Le programme développement personnel et social, pour les élèves âgés de 13 à 21 ans aux prises avec un handicap physique et intellectuel, avait besoin d’un coup de main à l’école secondaire la Courvilloise. Utilisant deux locaux différents pour les cours, le programme devait se résigner à utiliser un seul local en raison de l’augmentation de la clientèle dans l’école.

«Cette décision s’est transformée en un merveilleux projet où les jeunes ont participé à la réalisation de leur local appelé l’Atelier. Avec la contribution de nos partenaires, nous avons réussi à avoir du beau matériel pour les jeunes. Ce n’est plus comparable à cet automne», mentionne la technicienne en éducation spécialisée, Nathalie Quintin, lors de l’inauguration.

Tous les jeunes ont mis la main à la pâte alors que chaque mardi et avec la supervision de l’intervenant Jérôme Lévesque, les jeunes ont mis à profit leur créativité dans la réalisation du projet en plus d’améliorer de nouvelles compétences manuelles. La fierté était palpable chez les jeunes.

L’endroit où les jeunes pourront apprendre à cuisiner. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

«J’ai aidé à construire les armoires, je suis content qu’on possède notre propre local», mentionne Thomas Zachary alors que son compagnon William Plamondon a fait rire les gens présents avec sa déclaration. «C’est propre et c’est vraiment plaisant. En plus, on peut écouter des films et jouer à la Wii!»

Le local multifonctionnel qui correspond aux besoins des 18 élèves du programme a nécessité un investissement de 20 000$. Pour le président de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries, René Dion, l’inauguration du local représente un beau moment de fierté. «C’est ce qui arrive quand tous les acteurs mettent en commun leurs ressources. Le produit final est superbe.»

Mot de la fin

Pour Christian Couture, directeur de l’école la Courvilloise, la réussite éducative des élèves du programme DPS est tout ce qu’il avait en tête. «Puisse cet endroit être plus qu’une classe, mais un milieu de vie. Puisse-t-il vous motiver, vous animer, vous inspirer, vous développer et vous instruire.»

Par ailleurs, le directeur de l’école en est à la dernière année de son mandat de huit ans à la direction de l’institution. La nouvelle affectation du directeur n’est pas encore connue.

Christian Couture, directeur de l’école la Courvilloise. (Photo Métro Média – Jean Carrier)
L’aire de relaxation du local l’Atelier. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *